BMS DESIGN

EDITORIAL
« La vie est un train qui ne s’arrête à aucune gare. Ou on le prend
en marche ou on le regarde passer sur le quai, et il n’est pire tragédie
qu’une gare fantôme. » Ces mots sont tirés de l’ouvrage d’un auteur dont
j’affectionne particulièrement la plume : Yasmina Khadra. Cette citation
donne à mes yeux la tonalité de cette édition. Pourquoi ? Pour la simple
raison que les personnes touchées par ce numéro, des candidats de la
présidentielle de l’Asema en passant par les représentants du MBF 2014,
incarnent à leur façon ces passagers qui bien loin de regarder ce colosse
de ferraille s’échapper, le saisisse au vol et donne une touche
intéressante à leur voyage. A notre voyage.
A l'aube de cette nouvelle année et comme il est de coutume, je
voudrais souhaiter à chacun et chacune d'entre vous mes meilleurs vœux
de pleine santé et réussite. Si 2014 s'en est allée en nous laissant sans
doute des empreintes mémorables et des expériences édifiantes, plaçons
si vous le voulez bien 2015 sous le sceau de la confirmation. Confirmation
de s'affirmer encore et toujours dans le respect de l'autre. Confirmation
d'explorer un peu plus l'incroyable potentiel qui demeure en chacun et
qui ne demande qu’à exploser. Confirmation de rester en tout temps
concentré sur l'essentiel. Et enfin confirmation d'oser sa vie de la façon
qui nous ressemble et nous rassemble le plus.
A vous chers apprentis rédacteurs qui à vos heures perdues
donnaient temps et énergie au magazine, vous constituez les voûtes qui
maintiennent l'édifice CES'ACTU debout. Recevez le merci du cœur. Et
vous amis et soutiens du magazine, je ne vous oublie pas. Plus d’une fois
vous avez prononcé les mots qui encouragent. Vous êtes ce halo de
lumière vivifiant qui donne âme au magazine. Merci infiniment.
Quant à vous chers lecteurs, laissez-moi imaginer un seul instant
que cette édition du magazine est un voyage à travers une contrée
paisible et verdoyante. J'espère que vous apprécierez le paysage.

Merci !

Béatrice SAGNA,
Rédactrice en chef

EQUIPE DE
REDACTION :
 A.Diao
 AHOUENTCHEDE
Romulus
 AMEGASSI
Gottlieb
 DIAGANA
Halima
 DIENG Khady
 KOFFI YvesLaurent
 MOUSSA Nadia
 NDIAYE Amina

SOMMAIRE
1) Les enfants, ces trésors...

2) A un pas de la fin
d'année...

3) Et si nous faisions les
comptes ?

Noël Pour Tous

Le réveillon du
manager

4) Dossier spécial :

5) Manager de l'édition :

6) Cesag entrepreneurship

Présidentielles
Asema 2015

Les représentants du
MBF 2014-2015

Sur les pas de Car
Afrique

7) Au rendez-vous des
tendances

8) Combien de temps pour
résoudre cet exercice ?

9) Au fil des mots

Le mocassin : touche
d'élégance

Compta crack

10) Le saviez-vous ?

Lexique

Trouverez-vous
la à
12)11)
Quelle
est la réponse
réponse
ces enigmes
?
ces àénigmes
?

Cognitamus
Cognitamus

L'heure du bilan

D'un bord à l'autre

12) Cesag intra muros

Ces faits marquants

CLIQUEZ SUR L’ENCADRE POUR ACCEDER A L’ARTICLE…

LES ENFANTS, CES TRESORS…

N oël
Pou r
Tous
Pensé pour les enfants, par les enfants et avec les enfants, Noël Pour Tous en est à sa
deuxième édition. Qu’est-ce que c’est ? En quoi consiste-t-il ? La réponse sous vos yeux…
Noël est un jour joyeux qui est censé apporter
la joie dans le cœur de tous les enfants, leur
permettre de se réjouir et de recevoir des
cadeaux dans une ambiance festive. C’est
pour donc permettre aux enfants défavorisés
de connaître cet instant de bonheur et
d’apprécier ce sentiment inouï de fêter une
vraie fête de Noël, d’oublier un temps soit peu
les difficultés auxquelles ils sont confrontés
au quotidien, qu’est né Noël Pour Tous ou
NPT.

LES ENFANTS, CES TRESORS…
Noël Pour Tous (NPT) est une activité créée par un ancien
étudiant du CESAG dénommé Mavinel AGOSSOU. Elle a pour
objectif d’offrir une vraie fête de Noël à tous les enfants dans une
ambiance chaleureuse autour d’un programme varié et ciblé pour
eux.

Mavinel AGOSSOU

L’équipe Noël Pour Tous

Plus spécifiquement, Noël Pour Tous s’emploie à apporter
une aide et un soutien aux orphelinats et associations
caritatives et à promouvoir un comportement socialement
responsable en offrant aux enfants le jour de Noël :
 Un bon repas ;
 Des contacts chaleureux et un esprit d’ouverture ;
 Des jeux ;
 Des cadeaux ;
 Une ambiance festive.
L’équipe NTP en compagnie d’un moniteur de l’Empire des enfants

Nous avons ciblé les enfants âgés de 05 à 15 ans mais
l’activité est globalement destinée aux orphelinats et
associations caritatives (Empire des enfants par
exemple). Afin d’offrir à ces enfants le meilleur, une
vente de Tee-shirt et une collecte de dons du 24
Novembre au 21 Décembre 2014 a été organisée à
l’occasion de cett e deuxième édition.
Une collation destinée aux enfants
Les enfants entre jeux et repas

Par Halima DIAGANA

A un pas de la fin de l’année…

Le réveillon
du
manager
Après une semaine d’exaltation et de félicité
sans bornes qui a marqué le CESAG du fait de la
campagne électorale pour l’ASEMA 2015, il est
de règle qu’une fête soit organisée à l’honneur
des gagnants : les étudiants.

Engouement et enthousiasme sont les mots qui
décriraient le réveillon du manager. Agité de ravissements
et d’émotions, le réveillon du manager, dernière activité
organisée par l’ASEMA 2014 s’est déroulée cette année à
la Caserne SAMBA DIERRY DIALLO dans la soirée du
vendredi 26 décembre 2014.

La soirée continua avec la passation des charges de
l’ancien bureau au nouveau bureau de l’ASEMA où
le président sortant profita pour énoncer quelques
mots d’encouragement.
Par la suite, un discours fut prononcé par Directeur
Général du CESAG, le professeur Boubacar
BAIDARI, remerciant et félicitant le nouveau
bureau.

La soirée débuta aux alentours de 21h où étudiants,
étudiantes et représentants de l’administration du CESAG
ont répondu présents. Une salle préparée avec soin et
dans le détail pour l’occasion accueillait les invités. Les
femmes habillées et parées des plus belles robes et bijoux
accompagnées des hommes qui n’en étaient pas des
moins coquets et smarts.
Avec comme maitres de cérémonie, M. Ange DEVIERGE et
Mlle Loryse FRANSISCO introduisaient les artistes tels que
Dia Madani, Mister P et bien sur le fameux groupe EMotion qui nous ont fait vibrer de par leurs voix qui ne
laissaient personne indifférent.

A un pas de la fin de l’année…
La soirée s’est poursuivie autour d’un diner.
Les étudiants ont eu droit à un menu proposé
par l’un des meilleurs restaurants traiteur de
Dakar : KISAKALA sans oublier la renommée
pâtisserie GRAINE D’OR qui ne manqua pas de
nous gâter.
En entrée, une salade ornée de morceau de
carotte et de filet de poisson. Le plat de
résistance était composé de poulet rôti
accompagné d’un gratin de pomme de terre
assaisonné d’une sauce blanche.
Que dire du dessert ?
Un gâteau fourré au
chocolat qui fut
coupé
par
M.
KOUASSI, M BANON
et M. LO (l’un des
candidats
à
la
présidentielle
de
l’ASEMA 2015) a été
servi aux étudiants
qui s’en délectèrent
avec du champomy.
Le dessert

M. Ange DEVIERGE vint se prêter
au jeu en faisant rire l’assistance
avec
un
petit
spectacle
humoristique avant l’ouverture
du bal par le président sortant, le
nouveau président et M. LO qui
n’hésitèrent
pas
esquisser
quelques pas de danse avec leurs
cavalières au rythme de la
musique assurée par le DJ.
La soirée pris fin aux environs
de deux heures du matin, tandis
que certains dansaient sur la
piste, d’autres se faisaient
prendre en photo en cherchant
à éterniser ces moment de joie
et d’enchantement.

Par Amina NDIAYE
De gauche à droite : Patrick FOLLY-KLAN, Oscar KAKPO et Oumar CISSE

Et si nous faisions les comptes ?

L’heure du bilan
Dans ce numéro, CES’ACTU a tenu à partir à la
rencontre d’étudiants du CESAG afin de prendre
le baromètre de leur année 2014 notamment
ainsi que leurs ambitions et vœux pour l’année
2015 qui s’annonce. Retour sur ces rencontres
en coulisses…
L’année 2014 s’en est allée. L’an 2015 nous a souris, nous en sommes fort
heureux et remercions par la même occasion le créateur de l’Univers.
Cependant il est important que nous fassions un bilan de l’année écoulée.
Personnellement cette année a beaucoup marqué les esprits y compris le
mien. 2014, une année de réussite tant sur le plan académique
qu’associatif. J’ai suivi avec beaucoup d’attention toutes les activités qui
ont été menées au sein de mon école et j’en suis très fier. Je tiens aussi à
remercier toutes ces personnes qui ont contribué à mon épanouissement
durant cette année, je vous en suis gré. C’est donc avec nostalgie et le
cœur trempé de larmes que je ferme la page 2014 de mon livre.
Bonne et heureuse année 2015 !

Pierre-Arnold KOMENAN LPTCF 2
Avant de commencer, je remercie Allah de m’avoir permis de vivre l’année
2014 avec sérénité. L’année scolaire 2014 s’est achevée. Mon bilan est
globalement satisfaisant, toutes mes attentes ont été comblées. Sur le plan
scolaire, les résultats obtenus m’ont satisfait même si je pouvais mieux faire.
Sur le plan associatif, je suis devenu pour le compte de l’année académique
actuel membre du bureau de l’Association et Stagiaires et Anciens Stagiaires
Sénégalais du CESAG (ASASSC) comme chargé des affaires académiques.
J’espère que nous mènerons à bien cette nouvelle mission pour le bonheur
de nos compatriotes et des communautés sœurs du CESAG. Pour terminer, je
remercie tous nos professeurs qui n’ont ménagé aucun effort pour notre
réussite scolaire, mes frères et sœurs de la LPTCF Promo 7 pour leur
harmonieuse collaboration et leur solidarité sans faille, mais aussi je tenais
vraiment à féliciter mes trois promotionnaires Gorgui DIOUF, Serge
GANSONRE et Laminou MAYAKI devenus présidents de leurs communautés
respectives. Qu’Allah leur accorde assistance dans leur tâche.
Bonne et heureuse année 2015 à tous ! Vive le CESAG ! Vive l’AFRIQUE !

Cheikhoumar NDOUR LPTCF 3

Et si nous faisions les comptes ?
Comme chaque nouvelle année, c’est le moment de faire le bilan de
l’année précédente. Personnellement, je prends toujours le temps de
dresser un bilan de l’année précédente et de me fixer des objectifs à
atteindre lors de la prochaine. Ai-je pu réaliser les objectifs que je me
suis fixé ? Si j’ai échoué sur certains objectifs, pourquoi et comment
faire pour les réussir l’année prochaine ?
En ce qui concerne les faits marquants de 2014, mes différentes
initiatives dans la vie associative depuis une dizaine années m’ont
conféré une bonne expérience du reste très enrichissante en matière
de management des hommes. C’est cette expérience que j’ai voulu
apporter dès mon arrivée au CESAG par mon engagement aux activités
scolaires et extrascolaires. Voici de façon succincte le contenu de mes
engagements associatifs durant l’année 2014 au CESAG.
Gouverneur de LPGEO SP et MPCGF1/Soir : En tant que gouverneur, ma plus grande
satisfaction a été l’acquisition de compétences avérées qui m’ont permis de pouvoir
manager deux catégories d’étudiants : d’un côté les professionnels et de l’autre côté
les étudiants en formation initiale. Il fallait faire les ajustements nécessaires pour
répondre aux attentes des deux parties.
Club TIC : L’informatique pénètre peu à peu tous les domaines de notre vie quotidienne
et rares sont les activités qui ne soient aujourd'hui marquées de son sceau.
L'informatique est un passage obligé pour toutes les personnes qui veulent exceller
dans leurs domaines d’activités. Faute de s'y préparer, une tranche d’étudiants du
CESAG risque d'être marginalisé car ne possédant aucune notion en informatique. C’est
pour faire face à ce défi que nous avons eu l’idée de créer le CLUB CESAG TIC qui a pour
mission de renforcer les capacités des membres en leurs délivrant des cours de base
en informatique.
Projet CAR Afrique : Le projet CAR Afrique est un système d’information que nous
mettons en place au profit des voyageurs. Nous pensons que ce projet va non
seulement révolutionner le secteur du transport Africain met va contribuer à réduire
le chômage qui frappent les jeunes diplômés par une création de valeur et d’emplois.
Je tiens d’emblée à remercier le CESAG qui a cru à notre projet et a décidé de nous
accompagner via son incubateur.
Club ToastMasters : Sueurs froides, estomac noué, balbutiements… Pour certains,
parler en public est un véritable supplice. C’est pourquoi ayant compris l’essence d’une
communication orale efficace, je me suis engagé sans hésitation dès la création de ce
prestigieux club CESAG ToastMasters où j’ai la charge d’assurer la fonction de viceprésident aux relations publiques.
Je ne saurais terminer mes propos sans dire merci au Seigneur Jésus Christ. Comme le dit
l’Apôtre Paul dans le livre de Philippiens 4.13 « Je puis tout par celui qui me fortifie » car
tout cela n’a été possible que par la grâce de Dieu.
Pour ce qui est de mes vœux pour cette année 2015, je vous souhaite d'oser. Oser réaliser
vos rêves. Oser concrétiser vos projets. Oser profiter de votre bonheur. Oser avoir tout le
succès que vous méritez. Tout cela est en vous, il ne vous reste plus qu'à oser.

Drissa DJIRI, MPCGF 1 SOIR

Par Yves-Laurent KOFFI

DOSSIER SPECIAL

PRÉSIDENTIELLES ASEMA
Présidentielles
Asema 2015
2015
Le mois de Décembre au CESAG est généralement marqué par une forte période d’effervescence en vue de
briguer pour les intéressés la présidence de l’Association des Stagiaires et Etudiants Managers du CESAG
(ASEMA). Cette année, le duel au sommet s’est tenu entre la RISING GENERATION emporté par M. Fiacre
BANON et l’équipe UBUNTU dirigé par M. Papa Aly LO. Au terme d’une semaine de tous les dynamismes,
de toutes les tentatives et de toutes les ambitions affichées, la victoire est revenue à la RISING
GENERATION. Retour sur les deux hommes qui ont focalisés l’attention de notre institution plusieurs
semaines durant…

Fiacre BANON
 Bonjour Monsieur, toute l’équipe CES’ACTU, par ma
plume, vous félicite pour votre récente élection en tant que
Président de l’ASEMA 2015. Pouvez-vous nous parlez de
vous. Qui est Fiacre Banon ?
Bonjour, merci pour cette opportunité que vous m’offrez.
Avant de parler de ma personne, je voudrais vous félicitez
pour votre dynamisme, et pour toutes les actions que vous
mettez afin de mettre la lumière sur les talents du CESAG, et
de montrer au monde entier, tout ce qui se passe dans notre
très chère organisation. Félicitations. Qui est Fiacre Banon ?
De nationalité Béninoise, je suis âgé de 25 ans, célibataire
sans enfants. Je suis le programme de Master 2 en
Comptabilité et Gestion Financière en cours du soir et suis
président de l’Association des Etudiants Managers du CESAG
depuis le 19 Décembre 2014.
 Quel a été votre parcours académique ?
J’ai eu un Baccalauréat en série D, à l’école catholique Saint
Jean BOSCO à Abidjan, Côte d’ivoire en 2009, De 2010 à 2013,
j’ai suivi la licence en finance, contrôle et comptabilité à
l'UCAO Togo et en septembre 2013 admissible au BTS option
finance comptabilité à Abidjan.

Pourquoi Rising Generation ?

Rising Generation, be a new Manager. Je me souviens encore de la période de campagne, quand tous ces jeunes
scandaient ce slogan en cœur, avec détermination. Un slogan en lequel ils se reconnaissaient, parce que ce dernier
déclinait tout simplement une aspiration : celle de l’éveil, de l’émergence, de la croissance, du développement.
A travers ce slogan, nous avons voulu montrer, que c’est nous les jeunes Africains, qui devons-nous réveiller, et
proposer des solutions, dans une synergie incroyable afin de faire face aux défis de notre environnement : le CESAG.
La RG, n’est pas une simple affaire de campagne de l’ASEMA. La RG, est un état d’esprit, c’est une manière de percevoir,
de voir, et de s’orienter.

DOSSIER SPECIAL
 Quel a été votre point fort durant cette
campagne ?
Notre plus grande force, a été de bien connaitre
notre environnement. Durant cette campagne,
nous avons tenté, tout simplement de rendre
pratique les nombreux cours de Management de
nos illustres intervenants du CESAG. En effet,
nous sommes dans une école de Gestion. Tout
étant dans la méthode, nous avons choisi une
approche de management, qui consistait à faire
un état des lieux de la situation, à définir une
stratégie, et à la mettre en œuvre. Cette
méthode nous a permis d’avoir un avantage
concurrentiel, considérable dans la campagne.
 Quelle surprise nous réserve le nouveau bureau de l’ASEMA pour sa rentrée solennelle ?
Je dirai juste que nous avons beaucoup travaillé pour proposer une nouvelle voie aux CESAGOIS. Et le Samedi 31
Janvier, tout le monde doit être là, pour voir ce qu’on propose, et pour apporter des critiques les plus objectives.
Evidemment, il y aura des innovations, sinon à quoi ça servirait d’élire un nouveau bureau ? Nous vous avons promis
un certain nombre de projets tout au long de notre mandat, et nous comptons les tenir. On compte faire avancer les
choses avec des actions, et non des promesses.
 Comment appréciez-vous le travail de vos prédécesseurs et comment comptez-vous l’améliorer ?
Tout le monde s’accorde sur le fait que M. Haulset KOUASSI, Président de l’ASEMA 2014 et son équipe ont fait un bon
travail. Ils ont fait ce qu’ils pouvaient pour redresser notre ASEMA. A notre tour de capitaliser ses acquis, et de
continuer à renforcer les fondements de l’ASEMA.
 Maintenant que le travail débute, quelles sont vos perspectives ?
Elles sont bonnes…Plusieurs opportunités se présentent, nous avons déjà
commencé à les saisir. Récemment, nous avons résolu le problème de
l’accès au CESAG les jours fériés et les dimanches. C’est une avancée
considérable quand on sait que plusieurs étudiants auront un endroit où
venir travailler dans la tranquillité afin de valider les modules de
formation. Je vous demande de nous faire confiance, et de nous rejoindre
dans le travail. On ne veut pas simplement vous faire participer, nous
voulons vous inclure dans nos projets, pour qu’ils répondent à vos besoins.
Ensemble, saisissons les opportunités qui ne cessent de foisonner, de jours
en jours.
 Pensez-vous réaliser votre programme et les objectifs que vous
vous êtes fixés ?
Notre programme se veut SMART. Nous avons défini des priorités
d’actions en fonction de nos contraintes budgétaires et temporelles. Je
veux par la même occasion, réitérer notre ambition pour cette année :
celle de laisser un héritage aux générations à venir, qui favorisera leur
épanouissement et leur intégration au CESAG. Nous avons foi en l’atteinte
de nos objectifs.

DOSSIER SPECIAL
 Qu’avez-vous à dire à vos électeurs et sympathisants ?
Aux amis, et frères du CESAG, comme vous, j’ai foi en l’avenir
radieux de notre chère ASEMA. Ensemble, nous allons continuer à
avancer. Je sais pouvoir compter sur vous tous. Ce n’est pas une
simple envie mais une volonté et cela, grâce à notre
détermination, au travail et à une prise de conscience collective
de notre responsabilité commune dans la gestion de l’ASEMA.

Monsieur le président, nous sommes au terme de
l’interview, quel est votre mot de la fin?

Je voulais finir, en disant à mes frères, amis et condisciples du
CESAG, de rester toujours unis. D'aucuns diront que c'est une
redite mais lorsqu'une formule marche et peut être prise ou
comprise comme étant une panacée, il faut l'utiliser. Utilisons
notre union pour aller loin. Je vous remercie, et VIVE
CESAC’ACTU !

Glissons à présent à la présentation et aux impressions de M. LO par rapport aux présidentielles de
l’ASEMA 2015…

Papa Aly LO

Bonjour
Monsieur,
pouvez-vous
présenter à nos chers lecteurs s’il vous
plaît ?

Bonjour, je m’appelle Papa Aly Lo, je suis
étudiant au CESAG depuis l’année scolaire
2011 /2012 et actuellement je suis les cours en
MPSG1 /Soir. J’ai une profession d’instituteur
avec près de 10 ans d’expériences, une
formation en moniteur de collectivités
éducatives avec plusieurs colonies de
vacances, une formation en passation des
marchés publiques et un mandat de conseiller
municipal. J’ai une expérience de la vie
associative avec quatre mandats de président,
deux en tant que trésorier et un, en qualité de
chargé des relations extérieures. J’ai une
passion pour l’élevage de moutons «La doum»
et de pigeons de race (Boulant, Paon,
Voyageur, Texan…). Je suis marié et père de
deux filles, l’ainée a quatre ans et deux mois et
la dernière huit mois.

DOSSIER SPECIAL

Vous étiez l’un des deux candidats
pour les présidentielles de l’ASEMA
2015, quels sont vos rapports avec
votre ancien adversaire ?

J’ai de bons rapports avec mon concurrent.
C’est vrai, nous nous sommes connus à
presque un mois de l’élection mais depuis
nous avons des rapports basés sur un
respect et une considération réciproque et
je dirai que je l’estime beaucoup pour son
sens élevé de la fraternité.

Quel bilan global faites-vous de la campagne électorale de l’ASEMA 2015 ?

Le bilan global que nous tirons de cette campagne électorale est satisfaisant du point de vue de notre
courte préparation, des résultats que nous avons obtenus, des personnes formidables rencontrées, des
liens solides que nous avons tissés entre membres et sympathisants d’Ubuntu et du programme que nous
avons soumis aux Cesagoises et Cesagois et que les uns et les autres continuent d’apprécier. Dommage que
nous n’avons pas été élus mais nous rendons grâce à dieu et remercions les quatre cent vingt et une
personnes qui souhaitaient nous voir diriger l’ASEMA.

Le nom de votre Team était Ubuntu, d’où vous êtes venu cette inspiration ?

Le nom Ubuntu était une proposition parmi tant d’autres qui avaient été faites, seulement on s’est rendu
compte que ça collait avec notre vision et c’est un nom plein de sens dans le contexte et l’environnement
où nous nous trouvons. En vérité, c’est une proposition de mon frère Stéphane Balandi (Tchadien) qui a
finalement rencontré l’adhésion de l’équipe et nous l’avons choisi.

Que devient votre team après
ces élections ?

Nous sommes devenus une famille, un
club d’amis unis par des liens de
fraternité, de solidarité et qui se
retrouvent souvent pour cimenter cet
édifice Ubuntu. Et nous voulons comme
nous l’avions dit lors de la campagne, à
l’image de l’arc en ciel qui ne doit sa
beauté qu’à la diversité de ses couleurs,
nous, enfants d’Afrique, unis sous la
bannière verte du CESAG, faire de notre
diversité une richesse en appelant
l'homme à l'homme par l'homme et
pour l'homme: Ubuntu.

DOSSIER SPECIAL

M. Lo, après avoir fait le bilan de votre campagne, comment analysez-vous votre défaite au
soir du 19 Décembre 2014 ?

Ernest Hemingway nous disait dans «L’adieu aux armes», je cite : « c’est quand on est vaincu qu’on
devient chrétien ». Juste pour dire qu’étant croyant, nous devons bien analyser une défaite. L’échec
fait partie intégrante du succès et les gagnants n’ont jamais peur de perdre parce que chaque défaite
prépare une nouvelle victoire. De plus, le coran nous dit dans la sourate 94 que derrière chaque
difficulté, se trouve une facilité.
Nous analysons donc cette défaite sous plusieurs angles : d’abord, l’aspect préparation qui s’est faite
en presque un mois et il nous fallait vraiment combler le retard que nous avions par rapport à nos
adversaires qui avaient au moins six mois de préparation et avaient donc travaillé le terrain, ensuite
l’intoxication qui a été faite autour de notre candidature pour nous caricaturer comme le candidat
d’une communauté et enfin notre organisation du travail qui a un peu négligé le bureau des Master 2,
MBA, MAM, DESCOGE et qui a fait la différence lors de cette élection. Si vous vous rappelez bien,
jusqu’en master 1 nous avions une avance de plus de quarante voix.

Pensez-vous que la nouvelle équipe en place soit en
mesure de répondre aux attentes des étudiants ?

Oui, je le pense parce que c’est ce qu’ils ont promis aux
étudiants.

Quels conseils donnez-vous au nouveau bureau en
place ?

De respecter leurs promesses, d’œuvrer pour la cause des
étudiants et de faire avancer l’ASEMA comme ils l’ont
toujours clamé : «Les choses doivent a-van-cer!»

Dans quelle mesure allez-vous accompagner cette équipe ?

Je les soutiendrai volontiers comme tout bon étudiant du CESAG dans la réalisation de leur programme
comme je l’ai toujours dit si vraiment j’ai un rôle à jouer.

Monsieur Lo, nous arrivons au terme de cet entretien. Quel est votre mot de fin ?

Merci et bonne année 2015 à cette belle famille du CESAG !

Propos recueillis par Khady DIENG

Managers de l’édition

A la rencontre des représentants
du MBF 2014-2015
Pour cette édition, CES’ACTU met à l’honneur le président et la vice-présidente du MBF-CESAG
2014-2015. Discrets, vous les croiserez volontiers lors de la pause de 11H avec leurs
promotionnaires. Ces deux jeunes gens, cooptés par leurs camarades de classe pour être les
représentants de leur promotion, n’en demeurent pas moins deux personnes engagés dans leur
cursus académique et édifiés par leurs différentes expériences. La suite, dans les lignes qui
suivent…

Président de la
promotion MBFCESAG 20142015
Présentation
Je Suis BOGBE Gnanzia Serge
Stéphane Junior, ivoirien. Cadet
d’une fratrie de 5 enfants dont
deux garçons et trois filles. En ce
qui concerne les langues parlées,
je dirai que je m’exprime mieux
en Français et en Anglais que de
mon dialecte, le Yacouba (Ndlr,
une langue de l’Ouest de la Cote
D’Ivoire).

Managers de l’édition
Parcours estudiantin
J’ai commencé le cycle primaire à l’âge de 3 ans au Groupe scolaire IGES à
Abidjan, Yopougon. En classe de CM2, mon père décida de me retirer de
l’école, du fait des mauvaises notes que j’obtenais. Ma Mère avait entretemps décidé de m’emmener chez ma tante, pour reprendre la classe du
CM2. J’arrive, de ce fait, à San-Pedro (une ville de sud-ouest de la Côte
d’Ivoire), au Groupe Scolaire Claire Ange. Et là, grâce aux efforts et
pressions de mes parents adoptifs, je pris un tout petit peu conscience.
Cette année (de CM2 bis) se solda par un succès à l’examen du CEPE. Me
voilà orienté en classe de 6ème au Lycée Moderne (Lycée Moderne Inagohi)
de la même ville.
Mon cycle au collège ne fut pas également extraordinaire. Je connus mon
premier véritable échec en classe de 3ème. Ce fut en partie l’élément
déclencheur de la prise de conscience. En effet, après mon échec au BEPC,
je ne pouvais plus me réinscrire parce que j’avais été renvoyé de l’école
pour résultats insuffisants. Mon père décide alors de me ramener à Abidjan
pour y refaire la classe de 3ème. Et grâce aux conseils de mes grands frères
Arsène et Thibaut sans oublier mon père, que je salue au passage, cette
année fut une année extraordinaire. Je finis premier de la classe au premier
et au deuxième semestre... En outre je finis premier de mon centre
d’examen avec la mention Bien au BEPEC.
Le sésame en poche, me voilà orienté au prestigieux Lycée Classique d’Abidjan. Je débute alors mes pas au LCA dans
classe de la 2nde C9 (ndlr, Classe d’excellence qui accueille certains des meilleurs BEPC Ivoiriens). Deux années plus
tard, j’obtins le BAC D ensuite, vint le moment des orientations à l’université ou en grandes écoles où je connus en
quelque sorte un second échec que je qualifierai de positif.
En effet, je décide de me présenter au concours d’entrée à l’Institut National
Polytechnique Félix HOUPHOUET BOIGNY (INP-HB), auquel je ne suis pas retenu.
Ensuite, je fus orienté à l’Ecole Technique de l’enseignement Professionnel
(ETEP) en année de Brevet de Technicien Supérieur (BTS) option Gestion
commerciale. C’est de là que débute cette histoire d’amour passionnante entre
le Marketing et moi lorsque quelques jours avant la rentrée académique, mon
père m’offrit un document de Marketing que je me plaisais à lire tout le temps.
J’intègre l’Ecole Technique de l’Enseignement Professionnel pour un BTS en
Gestion commerciale et sort major de la Promotion 2008-2010. J’obtiens le
Brevet de Technicien Supérieur option Gestion Commerciale cette même année
(2010). En 2012, j’intègre le CESAG à l’issue du concours d’entrée où j’ai figuré
parmi les 5 premiers. J’intègre donc la Licence professionnelle en Gestion des
Entreprises et Autres Organisations Spéciale (LPGEO 3 Spéciale), où j’occupe le
poste de gouverneur. Je finis en tête de classement de la classe, LPGEO 3
Spéciale A, et dauphin (2ème) de la Promotion 2012-2013. J’avais entretemps
opté pour la spécialisation Marketing et Vente. Admis en Master Professionnel
en Sciences de Gestion (MPSG 1), je me spécialise en Marketing et Stratégie,
l’année fut particulièrement difficile, mais avec l’aide de DIEU, je terminai en
tête du classement de la classe MPSG 1 B et 3ème de la promotion MPSG 1 20132014. Après la MPSG 1, je décide donc de me présenter au Concours du
Prestigieux Master en Banque et Finance (MBF-CESAG), concours à l’issu duquel
je figure parmi le 5 premiers. Et donc actuellement, nous sommes la
quatorzième promotion du Master en Banque et Finance 2014-2015.

Managers de l’édition
Vie et responsabilité associative au CESAG
Je décidai dès mon arrivée au CESAG de prendre part à la vie associative de ce Centre.
Tout commence, en effet, en 2012 avec le Poste de gouverneur de la LPGEO 3 Spéciale.
La même année dans l’effervescence de la campagne pour la présidence de l’ASEMA,
j’intègre l’équipe de campagne de l’un des candidats l’ASEMA 3.0. Cette même année,
je décide d’intégrer l’AIESEC CESAG en qualité de team member de la commission
Global Community Development Program. J’occupai également le poste de
Responsable de la commission presse au sein de l’ASEMA 2013, avec pour principale
mission la réalisation d’un journal à destination des Stagiaires du CESAG, le journal que
nous avons appelé la « Révélation ». Je voudrais remercier les frères SAKO, Hassan et
Hossen, également Yves-Landry ASSIE, Yves Laurent KOFFI et le reste de l’équipe ; mon
rôle a été la constitution de l’équipe. En 2013-2014, j’intègre le Club Comptabilité et
Finance (CCOFI) en qualité de Responsable adjoint en charge de relations extérieures
et le Réseau Marketing et Stratégie du CESAG en tant que Responsable Adjoint Chargé
de la Communication. A ce titre, nous avions pris l’initiative de concevoir et d’animer
la Page Facebook pour le réseau (Réseau Marketing et Stratégie du CESAG). Je
participais aussi à l’initiative de créer une identification de lieu CENTRE AFRICAIN
D’ETUDES SUPERIEURES EN GESTION-CESAG via l’application « édition de lieu »
Facebook. Cette même année 2013-2014, des amis et moi décidions de mettre sur
pieds une association dénommée Club de Débats d’Echanges et de Réflexion (CDER).
J’étais donc co-fondateur de ce club. Aussi, j’ai été membre du Réseau des Mandela
(Managers pour le Développement de l’Afrique, l’équipe Arc-en-ciel de l’ainé
GOULAYO Gildas). Et pour finir, au titre de cette année académique 2014-2015,
j’occupe le Poste de Président de la quatorzième promotion du MBF – CESAG.

Présidence du MBF, ressentis et motivations
Comme toute responsabilité, vous êtes emmené avant tout à
manager une équipe et donc à gérer des hommes, qui pour moi
est la tâche la plus difficile. Bien souvent, vous vous voyez
confronté à la résistance, au refus, ce qui n’est pas intéressant
lorsque vous croyez que vos actions ne sont que pour le bien
de tous. C’est une tâche difficile parce qu’il faut arriver à
concilier deux enjeux ou intérêts parfois en opposition, celui de
ceux qui sont au-dessus de vous et celui de vos collaborateurs ;
le but étant de satisfaire les deux parties.

La promotion MBF-CESAG 2014 en compagnie de
deux de leurs professeurs

Le MBF est, et demeure la Meilleure Formation en Banque et
Finance en Afrique et parfois le constat qui est fait est que les
Mastériens (étudiants du MBF) n’en ont pas conscience. Nous
comptions donc aider la coordination du Programme MBF à
positionner ce label à la position qui est la sienne, c’est-à-dire,
la meilleure formation en Banque et Finance du continent.
Notre leitmotiv : faire de la promotion 14 la meilleure des
promotions qu’a connu le PMBF.

Statut matrimonial – Qualités – Défauts – Domaine de prédilection…
Je ne suis ni marié, ni fiancé. Comme qualités, je suis : ouvert d’esprit, tenace et optimiste. Comme défauts : difficile à
convaincre, manque de concision parfois et intempérant parfois également. Mon domaine de prédilection est
l’entreprenariat. Ce que je déteste le plus, c’est l’hypocrisie.

Managers de l’édition
Loisirs
Je pratique le basketball, la marche et quelques rares fois le football.
J’aime beaucoup la musique. Je suis entre autres, membre d’un
groupe vocal gospel et pianiste. L’architecture et la photographie me
passionnent également.
Ma devise : « Toujours positiver, donner le meilleur de soi-même pour
être le meilleur ». J’ai retrouvé ces caractéristiques chez la personne
qui m’inspire professionnellement : le footballeur Didier DROGBA.
Mes rêves : Non seulement être l’un des meilleurs entrepreneurs que
l’Afrique n’ait jamais connu mais aussi et surtout un meilleur mari
pour ma future femme et le meilleur des pères pour mes futures
enfants.

Mot de fin
Je voudrais remercier toute l’équipe de CES’ACTU pour le travail
énorme qu’ils abattent. Aussi, en ce début d’année, je voudrais
souhaiter une bonne et heureuse année 2015 à l’ensemble du
personnel et des stagiaires du CESAG. Qu’en cette année le TOUTPUISSANT nous couvre de Sa grâce et qu’Il fasse de nous les meilleurs
dans tous les domaines de nos vies. Merci !

Propos recueillis par Halima DIAGANA

Le principe de la parité semble définitivement respecté dans cette quatorzième promotion du Programme MBF-CESAG
2014. Après le président M. BOGBE Gnanzia Serge Stéphane Junior, partons à la rencontre d’une dame : la viceprésidente de ladite promotion…

Vice-présidente de
la promotion MBFCESAG 2014-2015
Présentation
Bonjour, je m’appelle Khadidia Koné,
Madame Gning depuis trois mois. Je
suis né le 05 décembre 1990 à Rome
(Italie) d’un père malien et d’une
mère sénégalaise. J’ai donc la double
nationalité mais je me sens plus
sénégalaise. J’ai un grand frère
Hassan qui vit à Londres. Je parle
couramment le français, le wolof et
l’italien, je suis opérationnelle en
l’anglais et j’ai quelques notions de
base en bambara.

Managers de l’édition
Parcours estudiantin
Mon père étant diplomate, nous avons eu à beaucoup voyagé durant
mon enfance. J’ai commencé mon cursus scolaire en Italie pour le finir
avec mon Bac scientifique à Dakar au Cours Sainte Marie de Hann avec
un passage entre autres de deux ans au Ghana.
J’ai toujours adoré les matières scientifiques c’est tout naturellement
que je me suis orienté vers la médecine après le bac. Ce fut la période
la plus difficile de ma vie je pense. Se retrouver à 17 ans à Bruxelles
(Belgique) toute seule, quittant le giron familial bien protecteur, dans
un pays où le racisme est encore bien présent, m’avait vraiment
bouleversé et au bout de deux ans j’ai tout abandonné, dégoutée de
l’Europe et de la médecine en même temps. C’est à mon retour de
Bruxelles que j’ai entendu pour le premier parler du Cesag que j’ai
intégré en 2010. Mon parcours au Cesag est loin d’être linéaire. En
effet j’ai obtenu en 2013 ma Licence Professionnelle en Gestion des
Entreprises et autres Organisations. (LPGEO). Durant c’est trois années
en licence j’ai développé des aptitudes dans les matières à calcul
notamment la finance, la comptabilité etc. C’est pour cela que j’ai
choisi de continuer dans ces matières en intégrant le master en
comptabilité et gestion financière d’abord pour finir actuellement au
Master en Banque et Finance.

Des défauts et qualités ? Des centres d’intérêts ?
Concernant mes défauts, je dirai que je suis d’abord très émotive : je
pleurs pour un oui ou pour un non, je pleure même lorsqu’un
personnage pleure dans un film. C’est ce défaut qui m’agace le plus.
Sinon, je suis aussi très impatiente. Quand je veux quelque chose il me
le faut tout de suite et parfois très autoritaire. Concernant mes
qualités, je dirai que je suis très ambitieuse, rigoureuse et j’ai une joie
de vivre à partager. J’ai un goût prononcé pour le risque d’ailleurs ne
dit-on pas que la fortune sourit aux audacieux ! Et donc par analogie
je déteste la routine. Faire tous les jours la même chose n’est pas pour
moi. Il me faut des challenges, des défis à relever tous les jours !

Loisirs
J’adore cuisiner et recevoir et voyager .J’adore découvrir des cultures
et des peuples différentes de la mienne et c’est l’une des richesses de
notre école d’ailleurs.

Mot de la fin
Le Cesag pour moi ce n’est pas seulement une école. C’est ma
deuxième famille. On y rencontre des gens de tous horizons, de toutes
les cultures et c’est cette diversité qui fait la beauté de notre école.
Tâchons de la préserver.

Propos recueillis par Amina NDIAYE

Votre responsabilité de viceprésidente de la promotion
Actuellement, je suis la vice-présidente de la
quatorzième du Maser en Banque et
Finance. C’est une très lourde responsabilité
que je prends très à cœur. En effet, nos ainés
des treize dernières promotions ont mis la
barre très haute et il nous appartient de
maintenir ce niveau. J’en profite pour
remercier vivement le président de la
promotion Serge Stéphane Bogbe qui m’a
confié cette responsabilité ainsi que tous
mes collègues du MBF qui œuvrent pour la
réussite de notre promotion.
Le président et la vice-présidente en
compagnie d’un de leur professeur

CESAG ENTREPRENEURSHIP

SUR LES PAS DE CAR
AFRIQUE…
A l’heure où notre monde et les entreprises notamment connaissent de profondes
mutations, il demeure primordial d’imprimer sa propre empreinte. Pour ce
numéro, CES’ACTU a souhaité rencontrer une de ces personnes qui ose être
entrepreneur. Chers lecteurs, allons donc à l’assaut du Directeur Général de la
structure naissante CAR AFRIQUE, l’un des projets incubés du CESAG…
1) Bonjour Monsieur pouvez-vous vous
présenter à nos lecteurs s’il vous plaît ?
Pour cette nouvelle année que le ciel nous a offert,
permettez-moi d’exprimer mes vœux de paix et de
prospérité à l’ensemble des Cesagois et Cesagoises, au
corps administratif et professoral du CESAG. Je me
nomme Yves-Kevin MORO et suis stagiaire au CESAG
en Master 2 Marketing et Stratégie. Actuellement
Business Developper Junior à SUDPAY MONETIQUE
une entreprise sous-régionale basée au Sénégal
spécialisée dans la monétique-le ticketing-saiev. Je suis
aussi de ces jeunes entrepreneurs africains comme on
les appelle, qui croient au potentiel de l’Afrique.

2) Vous êtes un jeune entrepreneur, alors d'où est née
cette envie d'entreprendre si jeune ?
Pour avoir reçu une éducation religieuse, ce qui m’a le plus été
inculqué c’est que chaque homme détient un talent à partir duquel il
peut apporter un plus à l’humanité. Cette croyance a guidé la plupart
de mes choix et par la faveur des circonstances, j’en suis arrivé à
l’étape où je le suis. Mon désir d’entreprendre est donc le résultat
d’un prise de conscience : chaque homme a entre ses mains le pouvoir
d’impacter positivement son environnement voire le monde entier.

« Mon désir d’entreprendre est le résultat d’une prise
de conscience. »

CESAG ENTREPRENEURSHIP
3) Vous gérez la structure CAR AFRIQUE,

De g. à dr. : Kévin MORO, Drissa DJIRI et Maimouna BADJI

pouvez-vous nous parler de votre équipe et
de votre mission ?
L’équipe Car Afrique est constituée de managers aux
compétences spécifiques mais complémentaires. Il
s’agit de Jean Jacques ATTEMENE, diplômé du
Master Banque et Finance (MBF), de Drissa DJIRI en
Master Professionnel de Comptabilité et Gestion
Financière (MPCGF), de Maimouna BADJI, diplômée
du Master in Business Administration en Audit et
Contrôle de Gestion (MBA ACG), d’Armel KOUASSI
informaticien et moi-même.
Je

me

charge

particulièrement

du

Business

Development. J’interviens beaucoup plus dans la
dimension commerciale du projet notamment la
gestion des relations avec les partenaires, la gestion
marketing (études marketing) et commerciale
(business model - présentation, etc ..)

4) Quel mot laissez- vous à tous ces jeunes
étudiants du CESAG qui lisent CES'ACTU
en ce moment ?
Dans un monde en pleine effervescence où la quête du
succès rime parfois avec l’indifférence, où l’intelligence
est plus prisée que l’intégrité, ce que je voudrais
partager avec mes confrères Cesagois ce sont ces mots :
 Le talent indique le chemin
 L’audace l’emprunte
 La foi l’éclaire
 Et la persévérance l’aplanit
 Mais sans l’humilité on risque de ne pas arriver
à destination. Merci.

Monsieur Yves-MORO, c’est nous CES’ACTU qui vous remercions…

Par Yves-Laurent KOFFI

Au rendez-vous des tendances…

Le mocassin :
touche d’élégance
Né sans bruit au fond des forêts nordaméricaines, il s'affiche plus que jamais dans
les collections printemps-été des plus grandes
marques. Autrefois délaissé, le mocassin
homme revient aujourd’hui à la mode, plus
stylé que jamais. Voici l’itinéraire d'un
compagnon du vestiaire masculin aux
multiples facettes…
En réalité, il est né au fond des forêts
canadiennes. Dans leurs cités de tentes, les
Algonquines (autochtones situées au Québec
et en Ontario) cousaient, en fumant la pipe,
des petits sacs en peau pour y loger les pieds
de leurs maris. Une pièce de cuir rabattue sur
les côtés, quelques coutures, forme un U sur
le dessus du pied. Le mocassin (qui dérive du
mot algonquien makasen) est un soulier à
semelle souple, fait de peau tannée à la
manière amérindienne.
Il y a autant de style de mocassins, tant en
considérant le patron lui-même que les
dessins qu'on y trouve, qu'il y a de peuples
nord-Amérindiens qui en fabriquaient.

Quasi-chaussette en été, le makasen
devenait soulier fourré l'hiver et se fixait à
des jambières.
Ce soulier de va-nu-pieds attend les années
1920 pour inspirer George Bass, un
chausseur du Maine. Cuir résistant, bonne
semelle et languette de maintien, le makasen
se trouve un sobriquet civilisé, loafer, c'est-àdire "flâneur", ou encore slipper, soit "qui
s'enfile", et séduit les étudiants. Ceux-ci se
l'approprient et le font régner sur les
campus. En accompagnement du style,
pantalon large et veste à épaules tombantes
dont l’ancien président Kennedy sera la
parfaite illustration.

Au rendez-vous des tendances…
Le premier sacre a lieu en Italie. En 1952, Gucci sort un "moc"
(mocassin) à porter pieds nus. Les premiers acteurs l’ayant porté
sont Alain Delon pour tourner dans Plein Soleil et Fred Astaire a
chanté avec sous la pluie. Tout Hollywood s'enflamme pour ces
loafers chics. Est estimé à 1 800, le nombre de clients qui se
rendaient encore chaque jour dans la boutique romaine du
chausseur.
Le deuxième sacre s’est produit à Paris. Des lycéens avec des
costards rajeunis (épaules hautes, pantalons fins...), créent la
bande des "minets" et fétichisent le mocassin de la marque
Weston (Eugène Blanchard, fondateur de Weston), qui devient
pendant vingt ans le soulier des jeunes bourgeois. Adopté par les
as de la déchausse (Arabes et Japonais), le mocassin reste en
France une icône bobo (icône pour les bourgeois de la classe
moyenne, bien payé et au mode de vie décontracté).
Troisième sacre. Italie, années 1990. Le mocassin à picots (un
soulier pour automobilistes ramené des Etats-Unis) est recréé
en 1978 dans une cordonnerie familiale et adopté par des
prescripteurs d'élégance. Baptisé Tod's, ce gant de pied sur
coussin d'air devient un emblème de la décontraction
« discrète ». Objet de mode, il allie formes et couleurs en osant
tous les métissages.

Chers Cesagois, donnez une
touche d’élégance à votre allure
grâce à l’intemporel mocassin
pour homme. Pour ceux qui
aiment rester élégants tout en
gardant
une
touche
de
décontraction, le mocassin se
portera facilement avec un
costume ou un pantalon à pince
classique.

Par Romulus
AHOUANTCHEDE

La folie Gucci, Weston et Tod's cache des icônes un peu oubliées
qui ont participées à d’autres mutations du « moc » dont nous
parlerons dans d’autres articles. Du statut, symbole de la
décontraction bourgeoise, il a été réinventé par les créateurs
dans tous les styles à un coût relativement accessible.

COMBIEN DE TEMPS POUR RESOUDRE CET EXCERCICE ?

COMPTA CRACK
Dans ce numéro de COMPTA CRACK, je vous propose de bien
commencer l’année avec un exercice sur les emprunts obligataires.
Un peu d’argent ne fait de mal à personne en ce début d’année…

La société anonyme COMPTA CRACK émet un emprunt obligataire en date du
01/09/2010 remboursable le 31 mars de chaque année.
Les caractéristiques de cet emprunt sont les suivantes :
Valeur nominale : 10 000 FCFA
Prix d’émission : 9 700 FCFA
Prix de remboursement : 10 500 FCFA
Taux d’intérêt : 9,5% l’an
Durée de remboursement : 5ans
Remboursement par annuités sensiblement constantes
Frais d’émission : 2 700 000 FCFA réglés le 01/05/2010
Les frais d’émission de l’emprunt sont amortissables sur 5 ans
Nombre d’obligations amorties après 4 tirages est de 11 462 titres
Nombre d’obligations encore vivantes après 3 tirages est de 6 784 titres

Travail à faire :
1) Déterminer le nombre d’obligations émises.
2) Enregistrer les écritures relatives à l’émission de l’emprunt.
3) Présenter le tableau d’amortissement de l’emprunt.

Proposé par Nadia MOUSSA

AU FIL DES MOTS…

D’un bord à l’autre
Que pourrai-je bien dire de l'année 2014 ?

C'est la vie, des gens partent

On a eu des moments difficiles et des moments de

Et en parallèle d'autres naissent

joie.

Il y a plein d'événements qu'on aimerait oublier

On a voulu tout laisser tomber un jour mais le jour

Mais on a vécu de bons moments, lesquels de toute

suivant nous a redonné espoir.

notre vie on aimerait nous rappeler

On a été parfois découragé par toutes ces épreuves
mais on ne s’est jamais arrêté.

Etant en 2015, tout ceci est derrière nous !

On a été certes déçu par des gens qu'on aime mais

On espère que cette nouvelle année sera la bonne pour

la vie a continué.

tous nos projets et nos amours.

Tout ceci pour dire qu'écrire sur l'année scolaire
2014 me donne un sentiment de mélancolie mais

On prie pour qu'en cette nouvelle année tout marche

ma plume le fera avec plaisir.

Qu'on puisse marcher droit sans trébucher
Et même si on trébuche, que des bras solides nous

Au premier jour de classe on s'est posé cette

aident à tenir debout

question: « A quand la fin de tout ça? »

Nous tenir debout devant tous les obstacles que la vie

Bon on exagère un peu mais on n’est pourtant pas

met entre le bonheur et nous

très loin
Trois mois sont passés et les trois candidats à
l'ASEMA ont commencé à nous envahir
L'éloquence de Goulayo restera toujours dans nos
souvenirs
La charisme de Marcel nous charmera toujours
On se rappelle la forte personnalité de Haulset et sa
manière posée de marcher dans la cour
Chacun a soutenu son candidat et le meilleur a
gagné
Il est important de le dire, les autres n'ont pas
démérité

Ce bonheur ! On espère vraiment le trouver

2014 a été une année assez triste
À des moments on a été hors de la piste
Des gens qu'on aimait nous ont trahis
On a essayé de gérer du mieux qu'on a pu car il faut
qu'on oublie
On a perdu des personnes qu'on aime
Et on prie pour que Dieu aie leurs âmes

Les gens nous trouvent joyeux et plein de vie
Si seulement ils savaient ce que la vie nous inflige
comme douleur
Alors en 2015, que toute cette douleur parte
On veut partir là ou notre bonheur et notre réussite
nous attendent
A toi qui me lit je te souhaite la santé d'abord ! Une
santé de fer car un homme malade ne peut travailler
C'est alors après la santé que je te souhaite la réussite
pour que tous tes efforts soient récompensés
En parlant de récompenses je te souhaite prospérité
Ensuite beaucoup d'amour autour de toi !
Enfin je te demande de prier ! Prier pour que tout ce
qui n'a pas marché en 2014 marche enfin en 2015

Bonne année les amis !

Par A. Diao

LE SAVIEZ-VOUS ?

LEXIQUE
COMPTABLE

JURIDIQUE

CHARGES CALCULÉES

FIDUCIE (CONTRAT)

Charges dont le montant est évalué selon des
critères appropriés.
En Comptabilité analytique, on distingue :
a. Les charges de « substitution » dont le
critère d'évaluation peut être différent
des charges correspondantes de
Comptabilité générale
b. Les charges « supplétives » qui ne
figurent pas en Comptabilité générale.

Le contrat de fiducie permet au ou, aux titulaires
d'un droit, d'un bien ou d'un patrimoine, dits " les
constituants", de transférer à une ou d'autres
personnes dits le ou les "fiduciaires", la propriété
de tout ou partie de ses droits du ou des
constituants à un ou plusieurs "bénéficiaires",
pour réaliser un objet conventionnellement défini.

FISCAL

ECONOMIQUE

AVOIR FISCAL

INVESTISSEMENT DURABLE
STRATEGIQUE (IDS)

L’avoir fiscal est une créance sur l’État, qui évite
une double imposition sur les bénéfices que les
entreprises distribuent. En effet, lorsqu’une
société distribue, des sommes, à ses actionnaires,
elle retient des impôts à la source. Par ailleurs,
elles sont à nouveau imposées entre les mains de
ces actionnaires, à l’impôt sur le revenu. L’avoir
fiscal constitue un mécanisme permettant de
pallier à cette double imposition.

Proposé par Nadia MOUSSA

Il désigne un type d'investissement se voulant plus
vertueux, dans la perspective de développement
durable, ce qui implique de prendre en compte dans la
prise de décision d'investissement de nouveaux
paramètres comme la durabilité et la soutenabilité.
La notion récente d'investissement durable
stratégique (IDS) ou Investissement soutenable
stratégique désigne des stratégies d'investissement qui
reconnaissent, et récompensent les entreprises
capables de prouver qu'elles sont réellement
vertueuses en matière de soutenabilité, et celles qui
peuvent prouver qu'elles évoluent vers plus de
durabilité.

TROUVEREZ-VOUS LA REPONSE A CES ENIGMES ?

COGNITAMUS
1) CESAG MYSTERE

2) BUVEUR SANS MODERATION

FTS
ENC
BSB
2011 - 2012 - 2013 … 2015
FBB
Suivant la logique verticale et en vous
aidant des indications horizontales, trouvez

Mon premier est une boisson
Mon deuxième est une boisson
Mon troisième est une boisson
Mon tout est une boisson
Qui suis-je ?

les lettres manquantes.

3) SANTA CLAUS

4) LE BONHEUR EN 3 MOTS

Dans le cadre des festivités de fin d’année,
Doris achète

82 bonbons.

RAW
PAPY

Elle désire offrir 4! bonbons à sa sœur

HENEX

Sylvia.

Qui sait ce qui se cache derrière ces

Combien de bonbons lui reste-t-il ?

lettres…

Proposé par Gottlieb AMEGASSI
REPONSES :
1) CESAG MYSTÈRE
HKC (Haulset Kouassi de la Côte d’ivoire)
2) BUVEUR SANS MODÉRATION
Café au lait (Café-eau-lait)
3) SANTA CLAUS
82 soit 64. Elle n’a en effet pas encore offert les bonbons à sa sœur…
4) LE BONHEUR EN 3 MOTS
HAPPY NEW YEAR

CESAG INTRA MUROS

CES FAITS MARQUANTS…
CES’ACTU revient sur les faits marquants de la fin d’année de notre institution. Voyage en
images…

FESTIVAL DIBI CHOO

Si 2013 a marqué l’année de
lancement du concept Dibi Choo,
2014 est de loin l’année de
confirmation de ce festival de
grillades organisée par le Comité
Wahou Africa composé d’étudiants et
d’anciens étudiants du CESAG et
présidé par M. Albert KOUASSI. Pour
sa deuxième édition, le festival s’est
tenu le samedi 20 décembre 2014
dans l’enceinte du CESAG. Retour sur
une activité riche et haute en
couleurs…

CESAG INTRA MUROS

FORMATION OFEM-CESAG
La prise de parole est un exercice qui
peut s’avérer périlleux s’il n’a pas
été préalablement cerné, raison
pour
laquelle
l’OFEM-CESAG
organisait le samedi 24 novembre
2014 une formation relative à ce
thème ; formation marquée par la
participation de deux personnalités
de notre institution rôdées et
aguerries dans l’exercice : Eric NOBA
(à gauche) et Michael Gildas
GOULAYO (à droite).

CESAG TOASTMASTERS CLUBS
Encouragé par le Directeur Général du CESAG, le Professeur Boubacar BAIDARI,
deux clubs ToastMasters (l’Alpha CESAG ToastMasters Club et l’Oméga CESAG
ToastMasters Club) ont vu le jour en fin d’année 2014 parrainés par celui qui est
était jusqu’ici l’unique club ToastMasters de Dakar : le Dakar Xewël ToastMasters
Club. Le principe du ToastMasters revient à proposer des formations en
communication et leadership à travers la fameuse prise de parole en public. Il
s’agit là d’un vaste réseau d’un réseau mondial qui plus, est le plus vaste dédié à
l’individu. La mission de cette organisation est de nourrir la confiance en soi de ses
membres et d'encourager leur progression.

Par Béatrice SAGNA

Toute
l’équipe de
CES’ACTU
vous
souhaite
une bonne
et
heureuse
année
2015…

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful