You are on page 1of 2

ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M.

Ben Abdesselem
Verbe sourd - p. 1 / 2

‫ف‬
‫ضاَعع ف‬ ‫ف‬
LE VERBE SOURD (ou redoublé) – ( ‫ ) ٱلفم ع‬- ‫اعلفلعفل‬
‫صم‬
‫ٱلع ع‬
(13/01/2004)
Convention d’écriture : R1, R2 et R3 désignent respectivement la 1ère, la 2ème
et la 3ème lettre radicale.

Définition :

ٍ.‫س عوافحسد‬
‫ت ععليفنهف ولعفمهف فملن فجلن س‬
‫ع‬ ‫ف فهعو عماَ عكاَعن ل‬
‫ضاَعع ف‬ ‫ف‬
‫اعلفلعفل ٱلفم ع‬
Le verbe redoublé est celui dont R2 et R3 sont identiques.

Ex : ‫عمد‬ [ ‫]مدد‬
(allonger)
Ces racines doubles peuvent être des bilitères rendues trilitères par

gémination (‫شفديد‬
‫) تع ل‬, ou des trilitères où R3 s’est assimilée à R2.
Règle fondamentale des verbes sourds : tout le problème est de savoir
quand il y a contraction.

I. 2 lettres semblables dont la 1ère est redoublée ①,


ou la 2ème porte un sukūn (‫سسسسككوُن‬
‫② ) ك‬, ou qui sont
séparées par une lettre de prolongation ( ُ‫ و‬,‫ا‬, ou ‫)ي‬
③, ne se contractent pas :
① le 1er ‫ د‬est redoublé ⇒
‫عمدعد‬
② le 2ème ‫ د‬porte un sukūn ⇒ َ‫عمعدلدعنا‬
③ les 2 ‫ د‬sont séparés par une lettre de prolongation ⇒
‫فالمتفعدادد‬

-1-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Verbe sourd - p. 2 / 2

II. 2 lettres semblables qui ne sont séparées que par


une voyelle brève (la 2ème voyelle étant elle-même
« voyellée ») doivent se contracter :

1. la voyelle de la 1ère lettre est supprimée si la


consonne précédente est déjà vocalisée, et c’est la
voyelle de la 2ème lettre qui est gardée pour vocaliser
la lettre géminée par une šadda (َّ‫ ) عشدة‬:

‫عم د‬ = [‫] ملدعد‬


‫ع‬ [‫] معدعد‬
‫ع‬
‫عماَرر‬ [‫] ماَرر‬ [‫] ماَفرر‬
P.A. de ‫عمدر‬
=
‫ع لد‬ ‫ع د‬ (passer)
(un passant)

2. la voyelle de la 1ère lettre est récupérée pour la


consonne précédente si celle-ci porte un sukūn :
Par conséquent, à l’inaccompli, lorsqu’il y a contraction, la
voyelle caractéristique de R2 « ressaute » sur R1 :

‫عيفممر‬ = [‫] عيمرر‬


‫فل ف‬ [‫] عيمرر‬
‫لف ف‬
(il passe)

(20/01/2004)
Remarques :
a) L’inaccompli apocopé (‫ ) المضارع المجزوم‬peut se former de deux façons,
soit normalement en utilisant les schèmes classiques, soit en respectant les règles énoncées ci-
dessus :
‫لعلم عيفمدر‬ ou ‫لعلم عيلمفرلر‬ ‫عمدر‬
apoc.
arabe moderne arabe classique

Aujourd’hui, la plupart du temps, l’inaccompli apocopé des verbes sourds


est identique à l’inaccompli subjonctif.

b) L’impératif ( ‫) المأر‬, se tirant de l’apocopé, aura donc aussi deux formes


possibles, dont la plus courante dérive du subjonctif :

!‫فمدر‬ ou !‫افلمفرلر‬ imp. ‫عمدر‬


arabe moderne arabe classique

-2-