You are on page 1of 22

2002

Document technique

Les milieux à composante humide en France - Exploitation de couches géographiques disponibles

Institut français de l’environnement – Muséum national d’histoire naturelle

L'Ifen met à disposition des documents techniques, en dehors de ses collections.

Les milieux à composante humide en France Exploitation de couches géographiques disponibles MNHN - IFEN Version
Les milieux à composante humide en France Exploitation de couches géographiques disponibles MNHN - IFEN Version

Les milieux à composante humide en France Exploitation de couches géographiques disponibles

MNHN - IFEN

Version 1 / février 2002

Ce travail a été entrepris afin de pallier au manque de cartographie des milieux humides à l'échelle de la France. Il est basé sur l'exploitation d'informations disponibles au plan national.

Le document présente tout d'abord l'exploitation de diverses couches d'information géographique disponibles dans lesquelles on été identifiés des milieux humides :

ZNIEFF de première génération, pSIC, Corine Land Cover. Pour chaque couche d'information géographique, on a identifié les codes des nomenclatures qui doivent être considérés comme humides, puis on a tenté de quantifier l’importance des milieux humides. Cette quantification est immédiate pour Corine Land Cover, mais biaisée (seuil minimal de cartographie, non identification des prairies humides) ; elle est aussi immédiate pour les pSIC, mais biaisée (habitats d’intérêt européen seulement). Pour les ZNIEFF, il s’agit d’une notation pondérée en fonction des habitats humides cités.

Le document présente ensuite une agrégation de certains éléments des couches d'information géographique précédemment décrites, afin de constituer une carte de synthèse, représentant les milieux humides identifiés. Seuls les périmètres représentant au plus près les zones humides ont été retenus.

Compte tenu des couches géographiques utilisées, les cartes produites sont exploitables au 1/100.000ème et au-delà.

Ce travail présente des limites, liées à la nature des données utilisées :

  • - pour les couches utilisées, il y a une hétérogénéité des dates, des échelles, des critères de zonation et de la cotation des milieux humides,

  • - pour la carte de synthèse, les critères de sélection des périmètres agrégés peuvent être discutés.

Néanmoins, la carte de synthèse constitue une base de travail, qui peut être utilement amendée par les divers acteurs, ou enrichie progressivement de données plus spécifiques (inventaires des tourbières par exemple).

Avec la participation de :

  • L. Duhautois, J. Ferrand, M. Lacaze, MC Ximénès (IFEN), R. Buchaut (Data Images)

  • J. Bardat, G. Barnaud, JF Brulard, A. Lalaoui, D. Richard, L. Videment (MNHN)

ZNIEFF I et II de première génération (MNHN)

Description de la donnée source

Cette couche d'information géographique porte sur des milieux remarquables du point de vue écologique floristique ou faunistique. Elle n'est donc pas spécifique aux zones humides.

Elle comprend des périmètres ZNIEFF de type I (secteurs de superficie en général limitée et à forte valeur patrimoniale) et ZNIEFF de type II (secteurs plus étendus).

Date de constitution de la couche : entre 1988 et 1995 Echelle pour la cartographie : 25.000 au 100.000 (DIREN) Echelle pour la numérisation : 25.000 au 50.000 (MNHN)

Traitement antérieurs

Une identification des ZNIEFF humides avait été produite par le MNHN en 1993, sous forme d’une carte présentant une sélection de ZNIEFF humides (plaquette intitulée « les zones humides, un patrimoine irremplaçable, une responsabilité partagée, MNHN – DNP, 1993). Cette carte, non numérisée reposait en partie sur des avis d’experts et en partie sur un tri dans les codes de la nomenclature ZNIEFF. Elle n’a donc pas pu être pu être utilisée directement.

Traitement effectué

1 - Sélection des habitats humides

A chaque périmètre ZNIEFF sont associées des informations concernant les habitats, selon une typologie propre aux ZNIEFF. Une sélection des types correspondant à des zones humides a donc été faite.

Extrait du formulaire ZNIEFF "Description générale des Zones" et sélection des codes humides

Intitulé 1

Intitulé 2

Intitulé 3

Code

Caractère humide

 

Haute mer

 

1

 
 

mer ouverte (proximité d'une côte)

2

 

baie, détroit

3

estuaire, delta

4

*

côte rocheuse

5

falaise

6

Zones marines et côtières

plage (sable, galets)

7

Zones humides

dune

8

ile, ilôt

9

lagune, lac et étang d'eau salée (côtiers)

10

*

lac, étang et marais d'eau douce (côtiers)

11

*

marais salant

12

*

vasière (côtière)

13

*

pré salé

14

*

 

cours d'eau rapide

15

 

cours d'eau lent

16

*

Zones humides intérieures

lac, réservoir, étang

17

*

marais, tourbière

18

*

prairie humide

19

*

bassin salé

20

*

   

Forêt, bois

21

 

Bocage (haies, cultures)

22

   

Lande, garrigue, maquis, friche

23

 

Végétation

Prairies et terres cultivées sans boisement

24

Pelouse

25

Zones terrestres

 

Plaine

26

 

Colline

27

Relief

Montagne

28

Paroi rocheuse, carrière, grotte, amas

29

rocheux

Vallée

30

Plateau

31

Autre (préciser)

32

  • 2 - Codification de l'importance des habitats humides dans chaque ZNIEFF

A chaque périmètre ZNIEFF a été affecté une note représentant l'importance plus ou moins grande des habitats humides au sein de la ZNIEFF.

Cette note repose sur les codes cités pour chaque ZNIEFF. Le remplissage des bordereaux des ZNIEFF de première génération est très hétérogène selon les régions (peu à beaucoup de codes cités ; codes classés ou non dans un ordre d’importance surfacique). Plusieurs essais de notation ont été tentés. Au final, la note retenue est la somme du nombre d'occurrences de codes humides / somme du nombre des codes cités dans la description générale (en excluant les codes "reliefs" : 26 à 32).

  • 3 - Sélection des ZNIEFF à composante humide

Ont été retenues comme ZNIEFF à caractère humide les ZNIEFF dont la note est supérieure à 0.25. Cette sélection a été faite en examinant la carte antérieure du MNHN (1993), et dans quelques cas en examinant les bordereaux originaux des ZNIEFF. Les ZNIEFF dont la note est inférieure à 0.25 sont retenues si leur nom comporte un des mots suivants : humide, marais, tourbière, tourbeux, étang, lac, mare, marécage, estuaire, ripisylve, pozzine, palus, réservoir, berge, gravière, ballastière, confluent.

  • 4 - Carte des ZNIEFF à composante humide

Les périmètres de ZNIEFF sélectionnés sont présentés en 3 catégories :

  • - fortement humide : note > ou = 0.75

  • - moyennement humide : note > ou = 0.5 et < 0.75

  • - peu humide : note < 0.5

On présente successivement une carte des ZNIEFF de type I, de type II, puis une carte regroupant les ZNIEFF de type I et II.

5
6
7

CORINE LAND COVER (IFEN)

Description de la donnée source

Couche d'information géographique représentant l'occupation du sol. Cette couche contient des types spécifiques pour certaines catégories de zones humides, mais n'identifie que les zones ayant plus de 25 ha, ou plus de 100 m de large.

Date de constitution de la couche : exploitation d’images satellitales 1987 à 1988 pour le sud de la

France et 1989 à 1994 pour les deux tiers nord de la France Echelle pour la cartographie : 100.000 Echelle pour la numérisation : 100.000

Traitement effectué

1 - Sélection des codes de milieux humides de la nomenclature Corine Land Cover

Extrait de la nomenclature Corine Land Cover et sélection des codes humides

Type (niveau 1)

Type (niveau 3)

Code (niveau 3)

Caractère humide

Zones humides

Marais intérieurs

4.1.1

*

Tourbières

4.1.2

*

Marais maritimes

4.2.1

*

Marais salants

4.2.2

*

Zones intertidales

4.2.3

*

Surfaces en eau

Cours d'eau et voies d'eau

5.1.1

 

Plans d'eau

5.1.2

*

Lagunes littorales

5.2.1

*

Estuaires

5.2.2

*

Mers et océans

5.2.3

Les cours d'eau n'ont pas été retenu après examen, car leur cartographie dans Corine Land Cover semble hétérogène selon les interprètes et rien n'indique leur caractère "naturel".

  • 2 - Ajouts

Corine Land Cover identifie des prairies (code 2.3.1), mais sans distinguer les prairies humides des autres. Une extraction des prairies humides parmi les prairies Corine Land Cover a été faite en retenant les prairies qui sont contenues dans un périmètre de ZNIEFF de type I humide (définie précédemment).

  • 3 - Carte des milieux humides selon Corine Land Cover

La carte présente tous les périmètres Corine Land Cover sélectionnés, sans faire apparaître de nomenclature.

9

Proposition de site d'intérêt communautaire ou pSIC (MNHN)

Description de la donnée source

Couche d'information géographique, non spécifique aux zones humides. Elle est constituée des périmètres des sites proposés comme sites d'intérêt communautaire (pSIC), qui comprennent des habitats de la Directive Habitat. Les habitats de la Directive Habitat ne représentent qu'une partie des habitats naturels ; les roselières ne sont, par exemple, pas des habitats de la Directive Habitat.

Date de constitution de la couche : débute en 1988 et fait depuis l’objet de révisions périodiques. Le

présent travail est basé sur la version transmise en 2000 à la CE, qui correspond aux données de janvier 2000. Une actualisation de ce travail pourrait être envisagée pour les nouvelles transmissions à la CE. Echelle pour la cartographie et la numérisation : 25.000 au 50.000 pour la plupart des DIREN ; plus rarement 100.000. Les couches sont numérisées dans les DIREN et transmises au MNHN qui les intègre telles quelles dans la couche nationale ; il y a éventuellement un retour aux DIREN pour harmoniser les zones interrégionales.

Traitement effectué

1 - sélection des habitats humides parmi les habitats de la Directive Habitat

Les habitats sélectionnés sont listés dans l'annexe.

2

- Codification de l'importance des habitats humides dans chaque pSIC

 

A

chaque pSIC est associée une liste d'habitats, et pour

chaque

habitat

est

donné

le

%

de

sa

superficie dans le pSIC. On peut donc calculer le % de surface de chaque pSIC couvert par des habitats humides.

  • 3 - Carte des pSIC humides

Les périmètres des pSIC sélectionnés sont présentés en 3 catégories :

  • - fortement humide (au sens de la Directive Habitat) : somme des habitats humides supérieure ou égale à 50 % de la superficie du pSIC

  • - moyennement humide (au sens de la Directive Habitat) : somme des habitats humides supérieure ou égale à 25 % et inférieure à 50 % de la superficie du pSIC

  • - peu humide (au sens de la Directive Habitat) : somme des habitats humides inférieure à 25 % de la superficie du pSIC

11

CARTE DE SYNTHESE : MILIEUX A COMPOSANTE HUMIDE (IFEN - MNHN)

Description de la donnée source

Cette carte a été réalisé en sélectionnant et agrégeant certains périmètres des couches géographiques précédemment présentées.

Traitement effectué

1 - Couche de base

La couche de base comprend une sélection de périmètres représentant au plus près les zones humides elles-mêmes. On a choisi de ne retenir que les périmètres à forte composante humide. C'est donc une couche "minimale", qui doit s'enrichir ultérieurement.

Elle comprend successivement :

  • - les périmètres CORINE Land Cover des codes humides, et les périmètres CORINE Land Cover du code prairie, limités à leur partie incluse dans une ZNIEFF de type I humide,

  • - les périmètres des pSIC ayant plus de 30 % de leur superficie couverte par des habitats humides

d’intérêt européen. Le seuil de 30 % a été choisi après examen des cartes, afin de ne retenir que des

périmètres à forte composante humide.

Remarque concernant la Brenne (pSIC > 30%). Cette région d’étang est identifiée dans les pSic par une enveloppe, contrairement par exemple à la Dombes où figurent individuellement des étangs. Comme la couche Corine Land Cover identifie un certain nombre d’étangs de la Brenne, on ne tiendra pas compte du pSIC Brenne dans cette couche, mais on le conservera pour la couche des enveloppes (voir paragraphe 2. ci-dessous).

Les périmètres des pSIC littoraux sont hétérogènes, certains s'étendent largement en mer. On a donc restreint l'étendue en mer de ces périmètres à la zone intertidale (définie par le code 4.2.3 de la couche Corine Land Cover).

  • - les périmètres des ZNIEFF de type I et II humides de forme étroite et allongée, qui correspondent aux zones humides de vallées ou à certaines zones littorales.

Chaque zone élémentaire est caractérisée par sa géométrie : taille et forme. Le périmètre et la

surface quantifient la taille, l’indice de compacité la forme. Cet indice déterminé par K = 4pS/P 2 (S Surface, P Périmètre) varie entre 0 et 1, la valeur 1 étant obtenue pour le cercle. A taille égale, une zone plus compacte a plus de chances de contenir des « objets » éloignés du bord. Cependant pour ne pas traiter de valeurs fractionnaires, on a retenu comme indice de compacité la valeur inverse

déterminée ainsi : IC =P 2 /4pS.

Après examen des cartes, un seuil de sélection des ZNIEFF de type I (IC > 50) et des ZNIEFF de type II (IC > 80) a été fixé, afin de ne retenir que des enveloppes de vallées alluviales et d'exclure des enveloppes contenant des coteaux. Il a par ailleurs été vérifié que les périmètres des zones littorales correspondaient bien à des zones humides (périmètres inclus dans des zones intertidales de la couverture Corine Land Cover, codes 4.2.3).

Remarque : pour les limites en mer, une automatisation peut être faite, comme pour les pSIC.

2 - Couche des enveloppes

La couche des enveloppes est constituée de périmètres comprenant des zones humides et les territoires entre ces zones humides. Elle correspond ici aux zones humides de régions d'étangs. Une sélection des périmètres les plus précis a été faite après examen des cartes. On été retenus des périmètres des Inventaires préliminaires humides (Sologne, Brenne, Dombes, Bresse, étangs du Forez) et un périmètre de ZNIEFF humide (Double).

Remarque pour la Brenne : le périmètre de l'inventaire préliminaire est identique au périmètre du pSIC (cf. paragraphe 1).

3 - Carte des milieux humides

La carte présente les milieux à composante humide en France (couche de base et couche des enveloppes), sans distinguer l'origine de l'information.

14
ANNEXE
ANNEXE

Sélection des codes Directive Habitat de milieux humides

Cette sélection a été validée par un groupe de travail (MNHN-IFEN-MATE). Elle exclut notamment des habitats trop marins : 1110, 1120, 1160, 1170, 1180 et 1210 à 1240. Elle ne retient que les habitats présents en France métropolitaine.

Code Directive

Code CORINE

Humide Libellé

Habitat

Biotope

correspondant

  • 1110 Bancs de sable à faible couverture permanente d'eau marine

11.25

  • 1120 Herbiers de posidonies (Posidonion oceanicae)

11.34

  • 1130 13.2

*

Estuaires

  • 1140 Replats boueux ou sableux exondés à marée basse

14

*

  • 1150 21

*

Lagunes côtières

  • 1160 Grandes criques et baies peu profondes

-

  • 1170 -

Récifs

  • 1180 Structures sous-marines causées par des émissions de gaz

-

  • 1210 Végétation annuelle des laissés de mer

17.2

  • 1220 Végétation vivace des rivages de galets

17.3

  • 1230 Falaises avec végétation des côtes atlantiques et baltiques

18.21

  • 1240 Falaises avec végétation des côtes méditerranéennes avec Limonium spp. endémiques

18.22

  • 1250 Falaises avec flore endémique des côtes macaronésiennes

18.23

  • 1310 Végétations pionnières à Salicornia et autres espèces annuelles des zones boueuses et sableuses

15.1

*

  • 1320 Prés à Spartina (Spartinion maritimae)

15.2

*

  • 1330 Prés salés atlantiques (Glauco-Puccinellietalia maritimae)

15.3

*

  • 1340 Prés salés intérieurs

15.4

*

 
  • 1410 Prés-salés méditerranéens (Juncetalia maritimi)

15.5

*

  • 1420 Fourrés halophiles méditerranéens et thermo-atlantiques (Sarcocornetea fructicosi)

15.6

*

  • 1430 Fourrés halo-nitrophiles (Pegano-Salsoletea)

15.7

*

  • 1510 Steppes salées méditerranéennes (Limonietalia)

15.8

*

  • 1520 Végétation gypseuse ibérique (Gypsophiletalia)

15.19

  • 1530 Steppes salées et marais salés pannoniques

15.1A

  • 2110 Dunes mobiles embryonnaires

16.211

  • 2120 Dunes mobiles du cordon littoral à Ammophila arenaria (dunes blanches)

16.212

  • 2130 Dunes côtières fixées à végétation herbacée (dunes grises)

16.221 -> 16.227

  • 2131 Galio-Koelerion albescentis

16.221

  • 2132 Euphorbio-Helichrysion

16.222

  • 2133 Crucianellion maritimae

16.223

  • 2134 16.224

Euphorbia terracina

  • 2135 16.225

Mesobromion

  • 2136 Trifolio-Geranietea sanguinei, Galio maritimi-Geranion sanguinei

16.226

  • 2137 Thero-Airion, Botrychio-Polygaletum, Tuberarion guttatae

16.227

  • 2140 Dunes fixées décalcifiées à Empetrum nigrum

16.23

  • 2150 Dunes fixées décalcifiées atlantiques (Calluno-Ulicetea)

16.24

  • 2160 Dunes

16.25

à Hippophae rhamnoides

  • 2170 Dunes à Salix arenaria spp. argentea (Salicion arenariae)

16.26

  • 2180 Dunes boisées des régions atlantique, continentale et boréale

16.29

  • 2190 Dépressions humides intradunaires

16.31 -> 16.35

*

  • 2191 16.31

*

Mares dunaires

  • 2192 Pelouses pionnières des pannes

16.32

*

  • 2193 16.33

*

Bas-marais dunaires

  • 2194 Prairies humides dunaires

16.34

*

  • 2195 Roselières et cariçaies dunaires

16.35

*

21A0

1A

Machairs (* en Irlande)

  • 2210 Dunes fixées du littoral du Crucianellion maritimae

16.223

  • 2220 Dunes

16.224

à Euphorbia terracina

  • 2230 Dunes avec pelouses du Malcolmietalia

16.228

  • 2240 Dunes avec pelouses du Brachypodietalia et des plantes annuelles

16.229

  • 2250 Dunes littorales à Juniperus spp.

16.27

  • 2260 Dunes à végétation sclérophylle du Cisto-Lavenduletalia

16.28

  • 2270 Dunes avec forêts à Pinus pinea et/ou Pinus pinaster

16.29 x 42.8

  • 2310 Landes psammophiles sèches à Calluna et Genista

64.1 x 31.223

  • 2320 Landes psammophiles à Calluna et Empetrum nigrum

64.1 x 31.227

  • 2330 Dunes intérieures à pelouses ouvertes à Corynephorus et Agrostis

64.1 x 35.2

  • 2340 Dunes intérieures pannoniques

67.71

  • 3110 Eaux oligotrophes très peu minéralisées des plaines sablonneuses (Littorelletalia uniflorae)

22.11 x 22.31

*

  • 3120 Eaux oligotrophes très peu minéralisées sur sols généralement sableux de l'ouest méditerranéen à Isoetes spp.

22.11 x 22.34

*

  • 3130 Eaux stagnantes, oligotrophes à mésotrophes avec végétation du Littorelletea uniflorae et/ou du Isoeto-Nanojuncetea

*

  • 3131 Eaux oligotrophes de l'espace médio-européen et péri-alpin avec végétation à Littorella ou Isoetes

22.12 x 22.31

*

  • 3132 Eaux oligotrophes de l'espace médio-européen et péri-alpin avec végétation annuelle des rives exondées (Nanocyperetalia)

22.12 x 22.32

*

  • 3140 Eaux oligo-mésotrophes calcaires avec végétation benthique à Chara spp.

22.12 x 22.44

*

  • 3150 Lacs eutrophes naturels avec végétation du Magnopotamion ou Hydrocharition

22.13

*

  • 3160 Lacs et mares dystrophes naturels

22.14

*

  • 3170 Mares temporaires méditerranéennes

22.34

*

  • 3180 Turloughs

-

  • 3210 Rivières naturelles de Fennoscandie

-

  • 3220 Rivières alpines avec végétation ripicole herbacée

24.221 & 24.222

*

  • 3221 Communautés fluviatiles subalpines à épilobes de Fleischer

24.221

*

  • 3222 Communautés alpines des bancs de graviers

24.222

*

  • 3230 Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse à Myricaria germanica

24.223

*

  • 3240 Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse à Salix elaeagnos

24.224

*

  • 3250 Rivières permanentes méditerranéennes à Glaucium flavum

24.225

*

  • 3260 Rivières des étages planitiaire à montagnard avec végétation du Ranunculion fluitantis et du Callitricho-Batrachion

24.4

*

  • 3270 Rivières avec berges vaseuses avec végétation du Chenopodion rubri p.p. et du Bidention p.p.

24.52

*

  • 3280 Rivières permanentes méditerranéennes du Paspalo-Agrostidion avec rideaux boisés riveraines à Salix et Populus alba

24.53

*

  • 3290 Rivières intermittentes méditerranéennes du Paspalo-Agrostidion

-

*

  • 4010 Landes humides atlantiques septentrionales à Erica tetralix

31.11

*

  • 4020 Landes humides atlantiques tempérées à Erica ciliaris et Erica tetralix

31.12

*

  • 4030 Landes sèches européennes

31.2

  • 4040 Landes sèches atlantiques littorales à Erica vagans

31.234

  • 4050 Landes macaronésiennnes endémiques

31.3

  • 4060 Landes alpines et boréales

31.4

  • 4070 Fourrés à Pinus mugo et Rhododendron hirsutum (Mugo-Rhododendretum hirsuti)

31.5

  • 4080 Fourrés de Salix spp. subarctiques

31.622

*

  • 4090 Landes oro-méditerranéennes endémiques à genêts épineux

31.7

  • 5110 Formation stables xérothermiques à Buxus sempervirens des pentes rocheuses (Berberidion p.p.)

31.82

  • 5120 Formations montagnardes à Cytisus purgans

31.842

  • 5130 Formations à Juniperus communis sur landes ou pelouses calcaires

31.88

  • 5140 Formations à Cistus palhinhae sur landes maritimes

31.89

  • 5210 Matorrals arborescents à Juniperus spp.

32.131 -> 32.135

  • 5211 Mattoral arborescent à Juniperus oxycedrus

32.131

  • 5212 Mattoral arborescent à Juniperus phoenicacea

32.132

  • 5213 Mattoral arborescent à Juniperus excelsa e J. foetidissima

32.133

  • 5214 Mattoral arborescent à Juniperus communis

32.134

  • 5215 Mattoral arborescent à Juniperus drupacea

32.135

  • 5220 Matorrals arborescents à Zyziphus

32.17

  • 5230 Matorrals arborescents à Laurus nobilis

32.18

  • 5310 Taillis de Laurus nobilis

32.216

  • 5320 Formations basses d'euphorbes près des falaises

32.217

  • 5330 Fourrés thermoméditerranéens et prédésertiques

32.22 -> 32.26

  • 5331 Formations à euphorbe arborescente

32.22

  • 5332 Garrigues à diss

32.23

  • 5333 Fruticées à palmier nain

32.24

  • 5334 Fruticées pré-désertiques

32.25

  • 5335 Rétamaies thermoméditerranéennes

32.26

  • 5410 Phryganes ouest-méditerranéennes des sommets des falaises (Astralago- Plantaginetum subulatae)

33.1

  • 5420 Phryganes du Sarcopoterium spinosum

33.3

  • 5430 Phryganes endémiques du Euphorbio-Verbascion

33.4

  • 6110 Pelouses rupicoles calcaires ou basiphiles du Alysso-Sedion albi

34.11

  • 6120 Pelouses calcaires de sables xériques

34.12

  • 6130 Pelouses calaminaires du Violetalia calaminariae

34.2

  • 6140 Pelouses pyrénéennes siliceuses à Festuca eskia

36.314

  • 6150 Pelouses boréo-alpines siliceuses

36.32

  • 6160 Pelouses oro-ibériques à Festuca indigesta

36.36

  • 6170 Pelouses calcaires alpines et subalpines

36.41 -> 36.45

  • 6171 Pelouses à Carex ferruginea et communautés apparentées

36.41

  • 6172 Pelouses à Elyna myosuroidis des arêtes venteuses

36.42

  • 6173 Pelouses en gradins et pelouses en guirlandes

36.43

  • 6174 Communautés alpines des sols à métaux lourds

36.44

  • 6175 Pelouses oroméditerranéennes écorchées

36.45

  • 6180 Pelouses mésophiles macaronésiennes

36.5

  • 6210 Pelouses sèches semi-naturelles et faciès d'embuissonnement sur calcaires (Festuco Brometalia)(*sites d'orchidées remarquables)

34.31 -> 34.34

  • 6211 Pelouses steppiques subcontinentales

34.31

  • 6212 Pelouses calcaires semi-sèches subatlantiques

34.32

  • 6213 Pelouses subatlantiques calcaires très sèches

34.33

  • 6214 Pelouses calcaréo-silicieuses d'Europe Centrale

34.34

  • 6220 Parcours substeppiques de graminées et annuelles du Thero- Brachypodietea

34.5

  • 6230 Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)

35.1

  • 6240 Pelouses steppiques sub-pannoniques

34.31

  • 6250 Pelouses steppiques pannoniques sur loess

34.91

  • 6260 Steppes pannoniques sur sables

34.A1

  • 6310 Dehesas à Quercus spp. sempervirents

32.11

  • 6410 Prairies à Molinia sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (Molinion caeruleae)

37.31

*

  • 6420 Prairies humides méditerranéennes à grandes herbes du Molinio- Holoschoenion)

37.4

*

  • 6430 Mégaphorbiaies hygrophiles d'ourlets planitiaires et des étages montagnard à alpin

37.7 & 37.8

*

  • 6431 Mégaphorbiaies des franges

37.7

*

  • 6432 Mégaphorbiaies subalpines et alpines

37.8

*

  • 6440 Prairies alluviales inondables du Cnidion dubii

-

*

  • 6510 Prairies maigres de fauche de basse altitude (Alopecurus pratensis, Sanguisorba officinalis)

38.2

  • 6520 Prairies de fauche de montagne

38.3

  • 7110 Tourbières hautes actives

51.1

*

  • 7120 Tourbières hautes dégradées encore susceptibles de régénération naturelle

51.2

*

  • 7130 Tourbières de couverture (*tourbières actives seulement)

52.1 & 52.2

*

  • 7131 Tourbières de couverture planitiaires

52.1

*

  • 7132 Tourbières de couverture montagnardes

52.2

*

  • 7140 Tourbières de transition et tremblantes

54.5

*

  • 7150 Dépressions sur substrats tourbeux du Rhynchosporion

54.6

*

  • 7210 Marais calcaires à Cladium mariscus et espèce du Carex davalliana

53.3

*

  • 7220 Sources pétrifiantes avec formation de tuf (Cratoneurion)

54.12

*

  • 7230 Tourbières basses alcalines

54.2

*

  • 7240 Formations pionnières alpines du Caricion bicoloris-atrofuscae

54.3

*

  • 7310 Tourbières d'Aapa

54.8

7320

54.9

Tourbières de Palsa

 

8110

61.1

Éboulis siliceux de l'étage montagnard à nival (Androsacetalia alpinae et Galeopsietalia ladani)

8120

61.2

Éboulis calcaires et de schistes calcaires des étages montagnard à alpin (Thlaspietea rotundifolii)

8130

61.3

Éboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

8140

61.4

Éboulis est-méditerranéens

 

8150

61.5

Éboulis médio-européens siliceux des régions hautes

8160

61.6

Éboulis médio-européens calcaires des étages collinéen à montagnard

8210

62.1 & 62.1A

Pentes rocheuses calcaires avec végétation chasmophytique

8211

62.11

Falaises calcaires eu-méditerranéennes occidentales et oro-ibériques

8212

62.12

Falaises calcaires centre-pyrénéennes

 

8213

62.13

Falaises calcaires liguro-apennines

8214

62.14

Falaises calcaires sud-italiennes

8215

62.15

Falaises calcaires alpines et subméditerranéennes

8216

62.16

Falaises calcaires eu-méditerranéennes grecques

8217

62.17

Falaises égéennes

 

8218

62.18

Falaises montagnardes grecques méridionales Silenion auriculatae

8219

62.19

Falaises montagnardes grecques centrales

821A

62.1A

Falaises grecques septentrionales

8220

62.2

Pentes rocheuses siliceuses avec végétation chasmophytique

8230

62.3

Roches siliceuses avec végétation pionnière du Sedo-Scleranthion ou du Sedo albi-Veronicion dillenii

8240

62.4

Pavements calcaires

 

8310

65

Grottes non exploitées par le tourisme

8320

-

Champs de laves et excavations naturelles

8330

-

Grottes marines submergées ou semi-submergées

8340

-

Glaciers permanents

 

9010

42.C

Taï ga Occidentale

9110

41.11

Hêtraies du Luzulo-Fagetum

9120

41.12

Hêtraies acidophiles atlantiques à sous-bois à Ilex et Taxus (Quercion robori- petraeae ou Ilici-Fagenion)

9130

41.13

Hêtraies du Asperulo-Fagetum

 

9140

41.15

Hêtraies subalpines médio-européennes à Acer et Rumex arifolius

9150

41.16

Hêtraies calcicoles médio-européennes à Cephalanthero-Fagion

9160

41.24

Chênaies pédonculées ou chênaies-charmaies sub-atlantiques et médio- européennes du Carpinion betuli

9170

41.26

Chênaies-charmaies du Galio-Carpinetum

9180

41.4

Forêts de pentes, éboulis ou ravins du Tilio-Acerion

9190

41.51

Vieilles chênaies acidophiles des plaines sablonneuses à Quercus robur

91A0

41.53

Vieilles chênaies des îles Britanniques à Ilex et Blechnum

91B0

41.86

Frênaies thermophiles à Fraxinus angustifolia

91C0

42.51

Forêts calédoniennes

91D0

44.A1 -> 44.A4

*

Tourbières boisées

91D1

44.A1

*

Boulaies à sphaignes

91D2

44.A2

*

Tourbières boisées à pin sylvestre

91D3

44.A3

*

Tourbières boisées à pins à crochets

91D4

44.A4

*

Pessières tourbeuses

91E0

44.3

*

Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)

91F0

44.4

*

Forêts mixtes à Quercus robur, Ulmus laevis, Ulmus minor, Fraxinus

91G0

41.2B

excelsior ou Fraxinus angustifolia, riveraines des grands fleuves (Ulmenion minoris) Bois pannoniques à Quercus petraea et Carpinus betulus

91H0

41.7374

Bois pannoniques à Quercus pubescens

91I0

41.7A

Bois eurosibériens steppiques à Quercus spp.

9210

41.181

Hêtraies des Apennins à Taxus et à Ilex

9220

41.184

Hêtraies des Apennins à Abies alba et hêtraies à Abies nebrodensis

9230

41.6

Chênaies galicio-portugaises

à Quercus robur et Quercus pyrenaica

9240

41.77

Chênaies ibérique à Quercus faginea et Quercus canariensis

9250

41.85

Chênaies

à Quercus trojana

9260

41.9

Forêts de Castanea sativa

 

9270

41.1A X 42.17

Hêtraies

helléniques à Abies borisii-regis

9280

41.1B

Hêtraies

à Quercus frainetto

9290

42.A1

Forêts à Cupressus (Acero-Cupression)

92A0

44.17

*

Forêts-galeries à Salix alba et Populus alba

92B0

44.52

*

Forêts-galeries de rivières intermittentes méditerranéennes à Rhododendron

92C0

44.7

ponticum, Salix et autres Forêts à Platanus orientalis et Liquidambar orientalis (Platanion orientalis)

92D0

44.8

*

Galeries et fourrés riverains méridionaux (Nerio-Tamaricetea et Securinegion tinctoriae)

9310

41.7C

Chênaies égéennes à Quercus brachyphylla

9320

45.1

Forêts à Olea et Ceratonia

9330

45.2

Forêts

à Quercus suber

9340

45.3

Forêts à Quercus ilex et Quercus rotundifolia

9350

45.5

Forêts

à Quercus macrolepis

9360

45.61 -> 45.63

Laurisylves macaronésiennes (Laurus,Ocotea)

9361

45.61

Laurisylves açoréennes

9362

45.62

Laurisylves madériennes

9363

45.63

Laurisylves canariennes

9370

45.7

Palmeraies

à Phoenix

9380

45.8

Forêts

à Ilex aquifolium

9410

42.21 -> 42.23

Forêts acidophiles à Picea des étages montagnard à alpin (Vaccinio- Piceetea)

9411

42.21

Pessières subalpines des Alpes

9412

42.22

Pessières montagnardes intra-alpines

9413

42.23

Pessières subalpines hercyniennes

9420

42.31 & 42.32

Forêts alpines à Larix decidua et/ou Pinus cembra

9421

42.31

Cembraies et mélézeins silicicoles orientaux

9422

42.32

Cembraies et mélézeins calcicoles orientaux

9430

42.4

Forêts montagnardes et subalpines à Pinus uncinata (*si sur substrat gypseux ou calcaire)

9510

42.14

Forêts

sud-apennines à Abies alba

9520

42.19

Forêts

à Abies pinsapo

9530

42.61 -> 42.66

Pinèdes (sub-)méditerranéennes de pins noirs endémiques

9531

42.61

Pinèdes alpino-apennines de pin noir d'Autriche

9532

42.62

Pinèdes ouest-balkaniques de pin noir d'Autriche

9533

42.63

Pinèdes de pin de Salzmann

9534

42.64

Pinèdes corse de laricio

9535

42.65

Pinèdes calabraises de laricio

9536

42.66

Pinèdes de pin de Patlas

9540

42.8

Pinèdes méditerranéennes de pins mésogéens endémiques

9550

42.9

Pinèdes endémiques canariennes

9560

42.A2 -> 42.A5 & 42.A8

Forêts endémiques à Juniperus spp.

9561

42.A2

Thuriféraies

9562

42.A3

Genévrières de genévrier de Grèce

9563

42.A4

Genévrières de genévrier puant

9564

42.A5

Genévrières de genévrier de Syrie

9565

42.A8

Genévrières macaronésiennes

9570

42.A6

Forêts à Tetraclinis articulata

9580

42.A71 ->

Bois méditerranéens à Taxus baccata

42.A73

9581

42.A71

Bois d'if britanniques

9582

42.A72

Bois d'if corses

9583

42.A73

Bois d'if sardes

1610

Iles esker de la Baltique avec végétation des plages de sable, de rochers ou de galets et végétation sublittorale

1620

Ilots et petites îles de la Baltique boréale

1630

Prairies côtières de la Baltique boréale

1640

Plages de sable avec végétation vivace de la Baltique boréale

1650

Criques étroites de la Baltique boréale

6270

Pelouses fennoscandiennes de basse altitude, sèches à mésophiles, riches en espèces

6280

Alvar nordique et roches plates calcaires pré-cambriennes

6450

Prairies alluviales nord-boréales

6530

Prairies boisées fennoscandiennes

7160

Sources riches en minéraux et sources de bas-marais fennoscandiennes

  • 9020 Vieilles forêts caducifoliées naturelles hemiboréales de la Fennoscandie riches en épiphytes (Quercus, Tilia, Acer, Fraxinus ou Ulmus)

  • 9030 Forêts naturelles des premières phases de la succession des surfaces émergeantes côtières

  • 9040 Forêts nordiques subalpines/subarctiques à Betula pubescens ssp. czerepanovii

  • 9050 Forêts fennoscandiennes à Picea abies riches en herbes

  • 9060 Forêts de conifères sur, ou relié à, des eskers fluvioglaciaires

  • 9070 Pâturages boisés fennoscandiens

  • 9080 Bois marécageux caducifoliés de Fennoscandie Bois des îles Britanniques à Taxus baccata

91J0