You are on page 1of 60

Décantation

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décantation

 Procédé qui a pour but d'éliminer les particules en suspension dont


la densité est sup. à celle de l'eau.

Ces particules s'accumulent au fond du bassin,


L'eau récoltée en surface est dite clarifiée

On distingue quatre types de décantation :

 La décantation discrètes: Les particules conservent leurs


propriétés initiales (forme, dimension et densité) au cours de leur chute.

 la décantation floculantes : Agglomération des particules au cours


de leur chute. Les propriétés physiques de ces particules sont modifiées pendant le processus.

 la décantation freinée: ce type de décantation est caractérisé par une concentration


élevée de particules,

 la décantation en compression de boues: les particules entrent en contact les


unes avec les autres et reposent sur les couches inférieures.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Bilan des forces : Cas d’une particule discrète
a) la pesanteur et la poussée d'Archimède;

 Fg = (ρs - ρl ) g V

V : volume de la particule

b) la force de résistance ou trainée


FD = ½ CD . ρl . S . v²
(en écoulement laminaire du fluide
relativement à la particule.)

ρl : masse volumique du fluide,


S : aire de la section de la particule
(surface de sa projection sur un plan
orthogonal à l’écoulement)
v : vitesse relative du fluide par rapport
à la particule,
CD : coefficient de traînée

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Bilan des forces et coefficient de trainée

 Au point d’équilibre des forces c-à-d lorsque la vitesse de la particule


devient constante on a :

∑F=0
 Fg = (ρs – ρl ) g V = FD = ½ CD . ρl . S . v²

=> v² = 2 . V . g . (ρs – ρl ) / (ρl . CD . S)


Cas d’une particule sphérique => V = π d³ / 6 , S = π d² /4

Le coefficient Cd est une fonction :


* du nombre du Reynolds (Re)
* de la forme de la particule.

Re = v . ρl . d / µl

Expression de CD

CD = b/ (Re)ª

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Bilan des forces – Valeurs du coefficient de trainée
 Pour calculer la vitesse de la particule il faut connaître :
- Son volume
- La surface de sa projection S
- le coefficient de trainée CD
 donc la géométrie exacte de la particule et le coefficient de traînée

Pour les particules sphériques il existe certaines équations utiles :

a- équation de Stocks Régime laminaire (Re≤ 1) particules sphériques


très fine ( 1- 100 microns )
CD = 24 / Re
b- Equation de Newton Régimes turbulents de Re > à 500,
Newton a montré que
CD ≈ 0,44.
c- Equation des cas intermédiaires
Pour des valeurs de nombre de Reynolds < 500,

CD = 18,5 / Reª a=0,6

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Bilan des forces – vitesse de chute à l'équilibre
 On a vu que toute particule présente dans l'eau est soumise à deux forces:
* La force de pesanteur, qui est l'élément moteur, permet la chute de cette
particule.
* Les forces de frottement dues à la traînée du fluide s'opposant à ce
mouvement.
* La force résultante en est la différence.
 STOKES a établi à partir de ces données, la loi qui permet de calculer la
vitesse limite de chute d'une particule:

v² = 4 . dp . g . (ρs – ρl ) / (3 . ρl . CD)

v : vitesse limite de chute de la particule (m/s)


dp : diamètre de la particule (m)
CD : coefficient de traînée
ρl : masse volumique du fluide (kg/m3)
ρs : masse volumique du solide (kg/m3)
g : accélération de la pesanteur

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


vitesse de chute à l'équilibre

Stockes : CD = 24 / Re 

Newton : CD ≈ 0,44 

Intermédiaire : CD = 18,5 / Reª a=0,6

Calculer la vitesse de sédimentation d’une particule de diamètre d=10 micromètres, de masse


volumique rS=1700 kg.m-3, plongée dans un fluide de masse volumique rL=1000 kg.m-3 et de
viscosité mL=10-3 Pa.s.

NB : Re n’est pas un critère suffisent pour déterminer le régime de sédimentation


 on a souvent recours à un coefficient K qui dépend uniquement des
paramètres physiques
le choix de la formule à utiliser va faire appel ,
Au critère de Re,
Au coefficient K Au coefficient φ

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


vitesse de chute à l'équilibre – Coefficient K
Le raisonnement tenu concerne une particule isolée

 Il semble impossible de faire le calcul de vp alors qu’il faut connaître cette valeur
pour calculer Re et de là faire le choix de l’équation appropriée.

 L'extension de ce raisonnement a l'ensemble des particules en suspension conduit


a une modification de la loi de Stokes

Dans une suspension , la vitesse de sédimentation d'une des particules de


diamètres d est donnée par la formule de Stokes qui doit être corrigée par
le facteur K déterminé de manière empirique

Parmi les formules empiriques on a :

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


vitesse de chute à l'équilibre – valeurs de K

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Valeurs du coefficient de trainée corrigé par φ

φ : Coefficient de forme

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Coef.de trainée Cd des particules non-sphériques :

Sphéricité ф = Surface sphère /Surface de la particule

nn

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Taille et densité relative de certains matériaux

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Mécanisme de décantation

En sédimentation continue, les couches sont


de hauteur invariable :
 une couche supérieure de liquide clarifié.
 une couche intermédiaire où se produit
la sédimentation
 une couche inférieure de sédiment.
Les particules solides sont soumises
 à leur poids apparent
 à l'entraînement tenant au mouvement
du liquide.
Pour que les particules ne soient pas entraînées
hors de la cuve par le courant de liquide, et qu'elles
se déposent au fond du récipient, il faut que
la durée de séjour du liquide dans l'appareil soit
supérieure à la durée de sédimentation.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Principe d’un décanteur horizontal

Un décanteur horizontal est caractérisé par :


* le débit traversier Q
* sa section droite s = l * H
* sa hauteur entre le plan d'eau libre et le radier H.
* V1 : vitesse horizontale du fluide = Q/s
* V0 : vitesse verticale de chute donnée par la loi de Stokes.

Le temps de rétention (sortie) => t 1 = L / V1


Le temps de séjour (décantation) => t0 = H / V0

La condition à satisfaire => t. de décantation < t.de sortie

=> Exprimez cette condition et déduire que V0 > Q / S

=> Q / S est appelé vitesse de Hazen Vh

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Comportement des particules dans un bassin idéal

Lorsque les particules de diverses dimensions sont uniformément introduites sur


toute la hauteur du bassin,
=> les particules ayant une vitesse verticale vi > vo seront totalement éliminées.
=> les particules ayant des vitesses vi <v0  une fraction aura le temps de décanter.
On peut montrer que la fraction éliminée est :
C = h / H = Vi / V0 => Vi = V0 . h / H
 Lorsque la suspension présente tout une gamme de dimensions, le total éliminé peut
être obtenu par intégration graphique, selon la relation suivante :
F = ( 1 – C0 ) + 1 / C0 . ∫ V . dc , C0 fraction avec V < V0

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Exercice
Soit un basin rectangulaire (h =1 m l =4 m , L = 10m. Q = 5m3/h)

Il est alimenté par une eau contenant des particules de diameter compris
entre 5 et 100 microns à une de ses extrémités.
Le liquide clarifié sort par débordement à l'autre extrémité du bassin.

Calculer :
- la section de l'écoulement,et le volume d’eau dansle basin
- le temps de séjour moyen, la vitesse horizontale VLdu liquide.
- la vitesse de sédimentation VS d’une particule pour qu'elle se
retrouve au fond du bassin à l'aplomb du débordement
- le diamètre minimal des particules qui seront sédimentées
dans ce bassin.
Données : h=1 m, l =4 m, L=10 m,
ρS=1700 kg.m-3, ρL=1000 kg.m-3
μL=10-3 Pa.s.

Loi de Stokes, VS= (d2*(ρS- ρL)*g) / (18μL).

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Corrigé

section du bassin S = h x l = 4 m2
inventaire V = h x l x L = 40 m3.

La vitesse horizontale est VL= QV/S


= (5/3600)/4
= 0.000347 m.s-1, soit 1.25 m.h-1.

Le temps de séjour s'écrit V/QV = 40/5 = 8 heures.

Pour que la particule qui sédimente se retrouve au fond du bassin à


l'aplomb du débordement, sa vitesse de sédimentation doit être telle que

h/VS = L/VL ,
càd VS= VLx (h/L) = 1.25/10 = 0.125 m.h-1,
soit 0.0000347 m.s-1.
Le diamètre de la particule qui sédimentera à cette vitesse est tel que:
d = [(VS x 18μL)/(g.(ρS-ρL))]1/2
= [(0.125x18x10-3/3600/9.81/(1700-1000)]1/2
= 6.54x10-6 m,
soit 10 microns.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


La décantation floculante
C’est la décantation rencontrée en pratique,
Elle est caractérisée par l’agglomération des particules durant leur chute.
Il résulte de cette agglomération des flocons plus gros
leur sédimentation se fait avec une vitesse croissante.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décantaion floculante Observation visuelle
Quand on réalise une décantation en piston dans un tube de hauteur et de diamètre
suffisants ( une éprouvette de un litre), on observe généralement l'apparition
de quatre zones
a : Zone de clarification où le liquide est clair.
b : Zone de suspension homogène de même aspect que la solution de départ avec
une interface a-b nette.
c : Zone de transition
d : Zone d'épaississement des boues

A partir d'un certain état, les zones b et c disparaissent, c'est le point critique.
L'évolution de la hauteur de l'interface a-b, puis a-d en fonction du temps, constitue
la courbe de Kynch.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Courbe de Kynch
Hypothèse de Kynch : la vitesse de chute d'une particule
ne dépend que de la concentration locale C en particules.

De B à C, une partie rectiligne qui traduit une


vitesse de chute constante Vo
Vo est fonction de la concentration initiale Co en MES
et des caractéristiques de floculation.

Le tronçon CD correspond à un ralentissement


progressif de la vitesse de chute de la couche
supérieure du dépôt.

A partir de D, les flocons se touchent en exerçant


une compression sur les couches inférieures.

La théorie de Kynch s'applique aux tronçons BC et CM


qui couvrent le domaine essentiel de la décantation

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Les décanteurs
 La surface d'un décanteur est déterminée à l'aide de deux critères :

- la charge hydraulique superficielle => caractérisant le volume d'effluent


à traiter par unité de surface et de temps (m3/m2.h),

- le flux massique => caractérisant la quantité de MES à décanter par


unité de surface et de temps (kg/m2.h)

Il existe deux types de décanteur :

1- Décanteurs simples
2- Epaississeurs

Les décanteurs simples sont caractérisés par la surface de décantation


égale la surface de bassin
constitué d’une cuve parallélépipédique munie d’une zone d’entrée et de
deux zones de sortie (une pour la surverse et l’autre pour les boues).
deux types de constructions :

• A flux horizontaux,
• A flux verticaux,

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs – Eléments de dimensionnement
Le dimensionnement consistera à déterminer deux paramètres principaux :
la surface du décanteur qui sera d'autant plus grande que les vitesses de
décantation sont faibles.
la profondeur du bassin qui déterminera le temps de séjour de la suspension
dans le bassin.
Ce temps devra être suffisant pour permettre la formation d'une boue au
fond de l'appareil

 Les paramètres de design :

* longueur ( L ) ,
* largeur ( W )
* profondeur ( H )
* Le volume ( Vol)
* Vitesse de sédimentation ( V0 )
* vitesse horizontale (V)
* Durée de détention (t)
* Débit ( Q )

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Les décanteurs
 Rectangulaires ou circulaires
avec dispositif de raclage pour enlever les boues

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Conception de systèmes de sédimentation

1 flux
2 distributeur d'entrée
3 tuyau de distribution
4 Racleur
5 (écumeur de surface)
6 Canal de débordement
7 Tuyau d'écoulement
submergé
8 Sortie
9 écume Box
10 Tuyaux de boues
11 Couvercle pour tête
de réservoir,
acier inoxydable
12 Caillebotis en
acier inoxydable (grill).

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Paramètres et équations de design

t :t : temps de rétention

De 2 et 3 on déduit :

De 1 et 4 on déduit :

ou

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Cas des bassins circulaires
La même équation peut être appliquée aux réservoirs circulaires.
Dans ce cas, la vitesse horizontale est:

Q
V
2rH

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs A flux horizontaux
Construction

vitesse de Hazen 0.5 et 1.5 m/h.


(charge hydraulique superficielle)

Pendant le parcours des particules floculées dans


l'ouvrage la trajectoire devient curviligne et
l'efficacité de la décantation dépendra donc
aussi du temps de rétention.

Pour optimiser le rendement du décanteur on le


fait souvent précéder d'un compartiment de
tranquillisation

=> diminution sensible de la vitesse de transfert

=> Amélioration de la décantation des particules


les plus grosses
=> Meilleure coalescence des flocs les plus fins.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteur longitudinal

Pont racleur

1 - Arrivée d'eau brute.


2 - Pont racleur.
3 - Sortie d'eau décantée
4 - Reprise des flottants.
5 - Évacuation des boues.

Evacuation à Chaine
.

28
Décanteurs A flux horizontaux – chaine de raclage

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Système de collecte des boues de sédimentation

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Bassins de sédimentation rectangulaires

barrage intérieur typique pour


augmenter la longueur du déversoir

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Les décanteurs à flux verticaux

Dans ce type d'ouvrage l'eau suit un trajet vertical.


La vitesse de chute des particules est contrariée
par une force résultante de la composition de
la force de frottement et de la vitesse
ascensionnelle de l'eau.

Tous les décanteurs verticaux font appel au


voile de boue du fait de cet équilibre des
vitesses et ce, quelle que soit la technique
utilisée avec ou sans floculateur.

Le rôle du voile de boue est essentiel il joue


également le rôle de filtre pour les flocons
de faible dimensions. En son sein sa produit
le phénomène de coalescence

Ce sont des ouvrages de forme conique ou


pyramidale pour permettre un contrôle plus
aisé du voile de boues

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs circulaires : Pont racleur-Contact solide

 vvv

Selon le Type de particules:

1) Particule discrète / individuelle


- Vitesse constante pendant
la sédimentation
- Densité 2 000 - 2 200 kg / m3

2) particules floculantes
- la vitesse fluctue pendant
la sédimentation
- Les particules floculent et grossissent
- Densité 1,030 - 1,070 kg / m3

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Quelques données de construction

H = hauteur de la paroi
latérale (profondeur
du réservoir)

Din = H

Dout = H + D

Dtotal = 3H + D

D = diamètre calculé
à partir du débit
de débordement

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs Verticaux

Constitution :
- un pont support
- un mécanisme fixé sur
le bord d'une cuve cylindrique

Le moteur, monté au milieu de ce support,


Il entraîne le mécanisme de raclage constitué
- d'un arbre vertical
- de deux bras munis de raclettes.
Différents modèles de mécanisme de raclage
peuvent équiper ce type de décanteur

Ce type d'appareil existe dans la gamme de 2 à 45 m.

35
Décanteurs circulaires

Alimentation
latérale

Alimentation
par le fond

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs à lamelles
Dans un décanteur idéal, une particule est éliminée lorsqu'elle atteint la zone de boues.
Dans le décanteur simple, cette particule doit parcourir une distance verticale H.
Pour H/2 du bassin et le même temps de rétention
=> aucune élimination de particules

Pour conserver ce même temps de rétention, on doit doubler la longueur du bassin.

Or, dans ce nouveau bassin, la section d'écoulement est réduite de moitié;


par conséquent, la vitesse horizontale est doublée.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs à lamelles
On peut accroître la capacité d'un décanteur en augmentant la surface de décantation.
 Par ajout de paliers dans le décanteur.
En effet, dans un décanteur doté de 3 paliers, les particules dont la vitesse de décantation
est supérieure ou égale à V0 / 3 sont complètement éliminées

Bassin de décantation idéal à 3 paliers

Il est donc possible d'augmenter de manière


très importante la surface disponible à la
décantation en superposant sur la hauteur
de l'ouvrage un grand nombre de cellules
de séparation eau/boue.
La figure ci-après présente les gains
théoriques possibles sur un ouvrage,
en débit ou en dimension, à efficacité
de traitement équivalente en superposant
n étages de hauteur H/n.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteur lamellaire
Le liquide à clarifier remonte entre des plaques parallèles inclinées,
ou parfois à l'intérieur d'un empilement de tubes inclinés.
Cette disposition augmente considérablement la surface de
décantation, tout en assurant une bonne répartition du fluide
dans l'appareil.
Une inclinaison correcte des plaques ou des tubes permet aux
sédiments de glisser vers le bas du décanteur

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Les équations caractéristiques

Avec :
VH = vitesse de hazen
STP : surface totale projetée
( projection au sol de
la surface de décantation) .
lp : largeur des lamelles.
Lp : longueur des lamelles.
n : nombre total de lamelle sur
l’étape de décantation lamellaire.
θ : inclinaison des plaques

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Exemple de décanteurs lamellaires

 C’est un appareil combiné qui réunit,


dans une même enceinte, une zone
de coagulation-Floculation et une zone
de Décantation lamellaire

1.Entrée d’eau brute


2. Floculation
3. Canal de répartition d'eau floculée
4. Décantation lamellaire
5. Concentration des boues
6. Reprise d'eau décantée
7. Extraction des boue

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs lamellaires
 De nombreux modèles de faisceaux lamellaires (ou lamelles) sont disponibles :
- plaques planes,
- plaques ondulées,
- tubes ronds,
- tubes carras,
- modules hexagonaux.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Equipements et procédés
Lamelles

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteurs lamellaires
Surface de décantation (15 à 20 m3/m2.h

Temps de séjour 10 à 12 mn ( au lieu de 2 h


pour un décanteur classique)
Bassins de sédimentation - décantation
4 zones principales :
• Zone d’entrée:
distribue uniformément l’eau et les particules en suspension à travers la zone de sédimentation
série de conduits à l’entrée et oriente ensuite dans le réservoir écoulement uniforme dans la cuve
• Zone de sédimentation :
• écoulement laminaire et passif
• Zone de sortie :
présence de barrages pour éviter toute turbulence et laisser quitter uniquement la couche
supérieure d’eau à l’extérieur du réservoir
• Zone d’entreposage de la boue:
hauteur d’environ 2m près de l’entrée et 0,3m près de la sortie
grattoir pousse la vase dans des distributeurs

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Décanteur horizontal Critères de conception
 Les bassins rectangulaires
Utilisés dans les grandes usines de traitement des eau.
Sont très répandues pour les raisons suivantes :
tolérance à la surcharge de choc
performances prévisibles
Bonne rentabilité due aux faibles coûts des construction et maintenance

Zone d’entrée :
l’eau arrive du bassin de floculation adjacent
Le bassin de floculation a la même largeur et moins de profondeur.
Les deux bassins sont séparés par des chicane ou un mur de béton.

Zone de sortie :
C’est un déversoir qui se verse dans le canal d'amenée des effluents
qui se prolonge sur toute la largeur du bassin.
Si l'eau est chimiquement coagulée , un déversoir doit être évité
car la turbulence va briser les flocs

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Design des entrées et sorties d’eau
L’entrée d’eau

Critère de design primordiale;


• Distribution du débit
• Distribution des vitesses
• Les orifices doivent être distribuées
uniformément sur la chicane;
• Il est nécessaire d’avoir le plus grand
nombre possible d’orifices;
• Perte de charge à travers les orifices
doit être < 0.3-09 mm de façon
à distribuer uniformément le débit;
• Les orifices doivent présenter un
diamètre uniforme (7.5 – 20 cm);
• Le débit doit être dirigé vers la sortie;

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Design des entrées et sorties d’eau

 Sortie d’eau

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Design des entrées et sorties d’eau

sortie d’eau avec un déversoir


et une goulotte

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


11/12/2018 EMI GPI 2eme année
Design des entrées et sorties d’eau

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Traitement des boues
 Dans les bassins de décantation:
 Génération de 80-95% des MES disponibles
 3 types de collecteurs pour l’évacuation des boues :

1- À chaîne et raclettes

Chaîne en acier
( ф des anneaux ~ 15 cm);
Raclettes en bois à tous les 3m;
Longueur ~ 6m
Vitesse ~ 0.6 m/min

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Traitement des boues
 2- Pont roulant
La raclette a une hauteur de 0.6 – 0.75 m;
Vitesse ~ 0.6 m/min
*Peut être relevée en cours d’opération pour maintenance;
*Peut s’ajuster à la pente du bassin.

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Traitement des boues

3 - Circulaire
La raclette a une hauteur
de 0.6 – 0.75 m;
Vitesse ~ 0.6 m/min
Peut être relevée en cours
d’opération pour maintenance;
Peut s’ajuster à la pente
du bassin
Peut être entraîné par le centre
ou la périphérie;
Collecte des boues au centre

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


11/12/2018 EMI GPI 2eme année
11/12/2018 EMI GPI 2eme année
Reportage photo

 Stockage d’eau brute

 Sédimentation primaire

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Reportage photo

 Coagulation
 Floculation

 Sédimentation primaire

11/12/2018 EMI GPI 2eme année


Reportage photo

 Sédimentation secondaire

 Vue d’ensemble de la station


de traitement

11/12/2018 EMI GPI 2eme année